• Keshava Appadoo, fauché mortellement à 27 ans | Tanuja : «C’est horrible de perdre un second fils tragiquement»
  • Salaire minimum : Les syndicats applaudissent le gouvernement
  • Lorianne Nadal : Une International Beauty Queen
  • #POURCEUXQUIRESTENT | Carenne Mikale-Legrand : Au nom de son frère Christian
  • Ajegee Vythilingum : «Ma belle histoire d’amitié avec Johnny Halliday»
  • Fukrey Returns : Quatre idiots face à une femme bandit
  • Le Musée des Merveilles : Destins croisés
  • Coco : le guitar hero morbide
  • Nouvelle force ou épiphénomène ?
  • COSAFA U-20 Challenge Cup : Jason Ferré désigné capitaine

Hippisme | Week-end International : Zackey en surprenant leader

Après la première manche du Week-end International de courses, hier, c’est le jeune Sud-Africain Craig Zackey, qui en est à sa première expérience au Champ de Mars, qui est le mieux placé pour succéder à Maxime Guyon pour le titre de champion  cet après-midi.

Pour une surprise, c’en est une, même si Zackey, malgré son jeune âge, possède un palmarès étoffé. En effet, Maxime Guyon, qui n’a pas raté son retour à Maurice, a mis le feu aux poudres avec deux victoires après les six premières courses avec notamment Declarator et Kingmambo’s Legacy pour s’emparer du maillot jaune.

 

Mais pas pour longtemps puisque dans la 6e course, au prix d’un superbe finish avec Chosen Dash, le Brésilien Elione Chaves, qui avait auparavant brillé avec Flower Blue dans la 2e course, avait rejoint le Français au niveau de deux victoires.

 

Mais le Sud-Africain Zackey, nullement impressionné par les prouesses de ses pairs, ne s’est pas laissé intimider et il devait sortir une belle course d’attente avec Promissory pour réaliser lui aussi son doublé après son succès sur Skip The Red dans la 4e course. Ce faisant, non seulement a-t-il rejoint Guyon et Chaves, mais il a également privé ce dernier du triplé et de la position de leader. En effet, sur Promissory, Zackey est venu dominer dans la dernière foulée la monture de Chaves, Act Of Loyalty.

 

Cette première manche du Week-end international, qui avait démarré avec le succès du Français Pierre Charles Boudot sur l’outsider Spin A Coin (lequel a signé sa troisième victoire consécutive), a été de belle facture en termes de qualité, même si des jockeys comme Barzalona, Fradd, Chisty et la femme-jockey Turner, sont passés quelque peu inaperçus.

 

Maurice clôture la journée

 

L’île Maurice, représentée par Swapneel Rama, a dû attendre l’ultime course au programme pour voir le quadricolore briller lorsque le cavalier mauricien réalisa une belle fi n de parcours sur l’outsider It Doesn’t Matter qui l’a emporté aisément devant Kimberley et New Golden Age.

 

Jeffrey Lloyd, la légende vivante, est rentré bredouille. Avec un brin de réussite, il aurait pu se distinguer ne serait-ce qu’une fois. On pense particulièrement à Emaar et à Answeringensis, qui sont tous deux arrivés deuxième dans leurs épreuves respectives.

 

Au MTC hier après-midi, dirigeants et officiels se congratulaient. Non seulement le Week-end de courses tient ses promesses, mais la prestation d’Elione Chaves vient leur donner raison. Eux qui avaient attendu jusqu’à la dernière minute pour que le cavalier brésilien ait le feu vert des autorités pour endosser la casaque de ‘Club Jockey’, feu vert qui n’est jamais arrivé pour des raisons qui sont restées inconnues…