• De nouvelles têtes à la conquête de «B-Town»
  • Et on patiente pour «Black Panther» !
  • Wolf Warrior 2 : Gros «boom boom» en terre africaine
  • Il était une fois…  «50 nuances plus claires»
  • Comme des moules à leur rocher
  • National Division One : L’AS Vacoas/Phoenix en force
  • Championnats nationaux : Port-Louis flambe
  • Coupe de la CAF 2018 : L’ASPL 2000 fait durer le plaisir
  • Jeux de la CJSOI : Le Baby Club M U17 s’active
  • Republic Cup 2018 : Deux matchs pour le coup d’envoi

Six ans de la Global Rainbow Foundation : Les nouvelles technologies au service des malvoyants

Plusieurs défis relevés au fil des six années d’existence de la fondation. Et ses membres n’en sont pas peu fiers à l’heure du bilan ! Leur mission ? Empower des personnes vivant avec un handicap. Leur nouvel objectif : investir dans de nouvelles technologies pour aider les personnes aveugles et malvoyantes. 

 

À l’occasion de son sixième anniversaire, le 11 novembre, la Global Rainbow Foundation (GRF) a réuni plusieurs membres de la fondation ainsi que leurs familles. «À l’ère où nous vivons, les personnes ayant un handicap ne sont plus stigmatisés. Ils sont tout aussi capables de contribuer à l’avancement du pays mais pour cela, il leur faut des ressources nécessaires», souligne Armoogum Parsuramen, président fondateur de la Global Rainbow Foundation qui a rendu deux gadgets accessibles afin de faciliter le quotidien des non-voyants. 

 

Le premier est le BrailleNote Apex BT 18, communément appelé le bloc-note braille. «Ce preneur de note est utilisé par beaucoup d’étudiants malvoyants dans le monde. Ils sont nombreux à concéder que ce gadget leur a permis d’intégrer le système éducatif et ce, sans heurt. Car bon nombre d’entre eux veulent poursuivre des études dans divers domaines», explique notre interlocuteur. En sus de leur permettre de prendre des notes, le bloc-note braille les aide à lire des documents en ligne en étant connecté à l’ordinateur portable. Une fois numérisée, les documents peuvent être édités.

 

L’autre gadget est le Rupee Checker qui a été lancé lors de ce sixième anniversaire. Cette nouvelle technologie aide les non-voyants à s’émanciper en identifiant les billets de banque en vigueur dans l’île. «Cela favorisera à la fois leur autonomie et évitera toute action malhonnête à leur égard», explique Armoogum Parsuramen. La GRF fait aussi ressortir que l’accessibilité numérique aux personnes à déficience visuelle promeut leur intégration sociale et professionnelle.