• Chanmoonee Gonoo, 68 ans, égorgée lors d’un cambriolage | Sa petite-fille : «Notre famille est traumatisée»
  • À Vandermeersch : Instantanés d’une promenade
  • Dans le cocon de Sharmeen Choomka
  • Bientôt dans l’île : L’humoriste Kevin Razy : «J’espère que les Mauriciens sont fiers de moi»
  • La Cour accorde la liberté conditionnelle à son mari-bourreau | Yashna Joygobin : «Je ne me sens pas en sécurité»
  • Championnats d’Afrique de badminton : Les Mauriciennes croquent l’or
  • De nouvelles têtes à la conquête de «B-Town»
  • Et on patiente pour «Black Panther» !
  • Wolf Warrior 2 : Gros «boom boom» en terre africaine
  • Il était une fois…  «50 nuances plus claires»

Quand Elpassi raconte son album Roots

Il est là. Il est tout chaud et il se compose de 11 titres : Roots, Dansé amisé (feat.Jasmine Toulouse), La pli (feat Gina Jean-Charles), Separation (chœur Linzy Bacbotte), Bouillon poulet, Partaz nu sega, Bouz zepol (choeur avec Linzy Bacbotte), Sakili, Tchin Tchin (feat. Ja wass), Danse ar moi (feat Jazzirica) et Roots (feat. Prophète Emifa). Pascal Lamarque alias Elpassi nous présente son album Roots.

 

Pour la petite histoire : «À chaque fois que je suis à l’étranger, je constate à quel point la diaspora mauricienne adore le séga. Je me suis alors dit qu’un album 100% reggaeton n’allait pas forcément marcher. J’ai voulu faire plaisir aux Mauriciens d’ici et d’ailleurs en concoctant un album multiculturel avec un mélange de séga, de seggae et de ragga avec une évolution musicale dans chaque titre.»

 

Ma touche en plus : «Je propose un séga différent. Je fais une recherche en termes de sonorité. Si je n’ai pas encore de nom pour ce style de séga que je propose, je dirais que je propose un séga évolutif. Pour la réalisation de cet album, je me suis entouré de musiciens de renom. Entre autres : Otentik Groove et le groupe Mulaëo. Ils sont su comprendre le chemin musical que je souhaitais prendre.»

 

Pourquoi il faut se procurer Roots : «C’est un album que je dédie aux Mauriciens et que j’ai voulu festif avec une évolution différente de ma musique. C’est à découvrir…»