• Mo sir
  • Le journal d’une vieille folle : intense «fam fouka»
  • Tour de Maurice 2018 : Gustav Basson abat la concurrence
  • Culturisme - Rodrigues : Le sacre de Gontrand Emilien Agathe
  • «Non» aux accords de pêche : au nom des baleines, des dauphins, des thons
  • Harry Mootoosamy : L’as des portraits
  • Championnat de Maurice Snooker : Une première nationale pour Salman Moosa
  • Vanessa Lindor, le spa de ses rêves
  • Menace de déportation | Arnaud Poulay : «Ce n’est pas mon combat mais celui de tous les Agaléens»
  • Appel à l’aide : Pour que Shahana puisse entendre…

La bibliothèque de l’UoM à l’ère du numérique

S’ouvrir sur le monde et promouvoir le développement culturel et social. C’est l’objectif derrière la mise sur pied de l’e-library de l’Université de Maurice. Le lancement a eu lieu le 7 novembre. «Il était impératif de nous mettre à l’ère de la nouvelle technologie. L’e-library est un mustdans toutes les institutions qui se veulent modernes et nous avons une bibliothèque avec une richesse inestimable que nous devons ouvrir au monde», explique Dhanjay Jhurry, vice-chancelier de l’Université de Maurice.

 

Tout a été pensé afin de rendre le site plus fluide et facile d’accès. «Il suffit d’aller sur notre page, www.uom.ac.mu, et de s’y inscrire. Il y a un frais d’accès à régulariser par carte bancaire pour les non-adhérents à l’université et les intéressés peuvent naviguer à leur guise dans l’e-library.» Celle-ci est accessible 24h/24, qu’importe l’endroit où vous vous trouvez. «Nous voulons que l’accessibilité à la connaissance et au savoir soit à la portée de tous. Nous devons avancer vers le monde du numérique pour pouvoir être une université capable de se positionner sur le marché international», souligne notre interlocuteur.«L’UoM ne peut rester à l’écart du développement. C’est pour cela que nous voulons utiliser à bon escient l’appui significatif de l’État dans l’avancement de nos projets et promouvoir le knowledge hub

 

Le nouveau management de l’établissement, en poste depuis huit mois, se dit prêt à relever d’autres défis, toujours dans l’optique d’innover, de s’ouvrir sur le monde et de promouvoir le développement culturel et social.