• Reconstruction mammaire : ce qu’il faut savoir…
  • Boxe – Championnats du Monde Jeunes : Hellène et Antalika défient l’élite mondiale
  • Le Marchand : un «one stop shop» signé Boris de Chazal
  • Rashid Edoo ou l’histoire d’un aveugle qui retrouve la vue
  • Saisie de cocaïne et de cannabis chez un jeune directeur à Flic-en-Flac : L’ADSU sur la piste de Patrice Rungasamy depuis une semaine
  • Yaadav Damree : «Les leçons particulières m’ont aidé à améliorer mes résultats»
  • NHDC de Palma : Maisie Latrompe, son histoire… d’eau
  • L’Ultra Trail Raidlight 2018 : Widley Pierre Jean, course éperdue pour un frère perdu
  • Partie de pêche fatale pour Kishore Kumar Abeeluck
  • Fête de l’Assomption : Ma recette de gâteau Marie

Xavier Duval : une rentrée et une expulsion

Retour houleux au Parlement. Le mardi 24 octobre, c’était la rentrée parlementaire. Et elle a été plutôt mémorable avec l’expulsion de ni plus ni moins que le leader de l’opposition. Xavier-Luc Duval a déploré le manque de temps pour poser des questions supplémentaires concernant sa PNQ sur le Metro Express. Il en avait encore deux à poser au ministre Bodha lorsque la Speaker lui a demandé de se rasseoir. Il a alors refusé. Ce qui lui a valu un «I order you out» de la part de Maya Hanoomanjee. 

 

Rappelé plusieurs fois à l’ordre, Xavier-Luc Duval n’a pas voulu obtempérer, lançant même au passage «I don’t have respect for you Madam Speaker». Celle-ci a alors suspendu la séance. À la reprise, la majorité gouvernementale a voté, suite à une motion du Premier ministre, la suspension de Xavier-Luc Duval de l’Assemblée nationale pour deux séances. 

 

Peu après son expulsion, le leader de l’opposition a animé une conférence de presse où il a déclaré être «fier» de sa suspension. «J’accepte ma suspension au nom de la démocratie, la liberté et le peuple. Je suis fier de ma suspension (…) Je ne vais pas laisser les PNQ devenir une bouffonade. Qu’on me suspende 100 fois s’il le faut.»

 

Le Premier ministre Pravind Jugnauth a, par la suite, rétorqué lors d’une conférence de presse à son bureau le même jour : «Son comportement est indigne d’un leader de l’opposition. C’est choquant (…) Il a fait un show.» 

 

Les conférences de presse du samedi n’ont pas non plus manqué d’aborder le sujet. Le porte-parole du gouvernement et ministre de l’Environnement et de la Sécurité sociale, Etienne Sinatambou, a qualifié la conduite de Xavier-Luc Duval de «scandaleuse», précisant que «la Speaker l’a rappelé à l’ordre neuf fois». Il a aussi égratigné les autres députés bleus, disant que leur langage est tout aussi inacceptable. 

 

Du côté du MMM, Paul Bérenger a déclaré que «Xavier Duval a complètement raté sa rentrée parlementaire. Sa performance a été minable». Il a toutefois souligné que les procédures pour l’expulsion du leader de l’opposition n’avaient pas été respectées.