• Keshava Appadoo, fauché mortellement à 27 ans | Tanuja : «C’est horrible de perdre un second fils tragiquement»
  • Salaire minimum : Les syndicats applaudissent le gouvernement
  • Lorianne Nadal : Une International Beauty Queen
  • #POURCEUXQUIRESTENT | Carenne Mikale-Legrand : Au nom de son frère Christian
  • Ajegee Vythilingum : «Ma belle histoire d’amitié avec Johnny Halliday»
  • Fukrey Returns : Quatre idiots face à une femme bandit
  • Le Musée des Merveilles : Destins croisés
  • Coco : le guitar hero morbide
  • Nouvelle force ou épiphénomène ?
  • COSAFA U-20 Challenge Cup : Jason Ferré désigné capitaine

Gran Turismo Sport : Jolie carrosserie un peu vide

Sur les XBOX, c’est la franchise Forza qui fait un malheur. Du côté de Sony, la licence de jeu de course phare s’appelle Gran Turismo, devenue très vite une référence. La sortie de Gran Turismo Sport sur la dernière console de Sony devrait d’ailleurs faire des heureux. Sauf que PS4 accouche d’un jeu qui se veut certes complet et soigné mais qui pêche par un manque de contenu et une technique discutable. 

Contenu (ou manque de) :  

 

En solo : Ce nouvel opus des studios Polyphony se situe quelque part entre le spin-off et la suite. Certains seront dépaysés par le fait que Gran Turismo Sport est un jeu largement communautaire, c’est-à-dire majoritairement pensé pour les courses online. Mais il existe tout de même une partie solo. Certes, ce n’est pas la grande campagne comme dans les autres volets mais vous pourrez y passer un bon petit moment. On vous propose diverses épreuves comme des sortes de missions (atteindre une vitesse précise, dépasser un nombre donné d’adversaires) avec des médailles à recevoir et des voitures à débloquer. Mais tout ceci sonne finalement plus comme un gros tutorial avant de passer au online.

 

Aussi pensé pour les joueurs solitaires, le mode Arcade vous permettra de faire des défis de drift, de jouer en écran splitté avec un autre joueur sur la même machine ou de faire des courses sur les circuits débloqués. Tout cela vous aidera à débloquer du contenu pour customiser vos véhicules.

 

À plusieurs : Par contre, pour l’online, il y aura de quoi faire, même si on n’atteindra pas le contenu du dernier Forza Motorsport. Au programme : trois courses quotidiennes, qui se chargent toutes les 20 minutes environ, et trois championnats hebdomadaires (un général, un impliquant les constructeurs et un autre les pays). Il faudra passer beaucoup de temps à vous entraîner pour être toujours au top vis-à-vis des autres joueurs. Et si vous voulez ramener encore plus de points d’expérience pour votre shopping,vous pouvez aller faire un tour au lobby pour des courses plus individuelles, sauf que vous risquez de vous heurter à des joueurs plus avancés qui vous mèneront la vie dure. Prudence donc. 

 

Pour le nombre de voitures, on est cantonné à… 170 (le dernier Forza en compte 700 et le Gran Turismo 6… 1 200 !). Très peu finalement et c’est quasiment pareil pour les circuits : seulement 27, dont six réels. Vis-à-vis de la concurrence et même en général, Gran Turismo Sport perd aussi des points de ces côtés-là. 

 

Gameplay : Au niveau de la manette, le maître-mot des développeurs a été l’accessibilité. Ce nouveau Gran Turismo est facile à prendre en main et devrait être agréable à jouer pour n’importe quel joueur novice. Voilà qui devrait faire tiquer les plus puristes de la simulation automobile qui a voulu cette fois rallier un maximum de monde pour une conduite qui se veut plus funet moins exigeante. 

 

Et si vous voulez encore plus d’immersion, vous pourrez prendre votre casque VR et vous plonger dans le cockpit des véhicules pour des courses encore plus immersives. Toutefois, ce mode de course n’est disponible que pour le mode Arcade. 

 

Graphisme : Là encore, la comparaison est inévitable avec le dernier Forza, bien plus beau avec des environnements mieux rendus et plus soignés techniquement. AvecGran Turismo Sport, vous aurez un joli résultat avec une PS4 Pro et une télé 4K. Sur une PS4 normale, malgré de jolis modèles de voitures, le tout est plutôt froid, limite terne, alors que les concurrents tendance XBOX éblouissent même en Full HD sur le dernier Forza… Dommage.