• Jean-Philippe Lebon : Moi, Mauricien et militaire dans la Légion étrangère
  • Shotokan : le JKAM passe à la vitesse supérieure
  • Après un jour d’hospitalisation : Un jeune tatoueur succombe à ses blessures
  • Ujwantee Fekna tuée dans une collision à Piton : Ses enfants réclame la vérité sur les circonstances du drame
  • NRJ Maurice : une arrivée dans la polémique
  • Stéphane Huët : «Le label “I love” témoigne du soutien d’une entreprise aux droits humains»
  • Jean-Pierre, 55 ans, meurt après une agression | Michel Appavou : «Mon fils a connu une fin atroce»
  • Vol audacieux de bijoux | Le policier Agathe : «Comment j’ai arrêté Bimla Ramloll»
  • Fans Voice | Jessy la Madrilène vs Nadiim le Red : deux Mauriciens chez les finalistes
  • Ligue des Champions : Quand le Gegenpress de Klopp conduit à la finale

Anou Partaz Nou Lamizik : joli et grand rassemblement

Plus de 300 selon les organisateurs. Bref, ils étaient nombreux le samedi 21 octobre pour Anou Partaz nou lamizik, initiative de la firme Immedia qui a consacré toute une journée à la musique au Caudan Waterfront. Au programme : le Marching Band du Conservatoire François Mitterrand, la chorale du Conservatoire qui a entonné l’hymne national en kreol morisien, Moris nou pei. Aussi au menu : un stand pour tous ceux concernés de près par ce qui touche au milieu musical. Et surtout, des artistes, connus et moins connus, venus des quatre coins de l’île. Des noms comme Bacoy, Highman Banjamin et Paanch de Rivière-du-Rempart, dont on attend des nouvelles. Une belle rencontre, un beau moment de partage artistique.