• Keshava Appadoo, fauché mortellement à 27 ans | Tanuja : «C’est horrible de perdre un second fils tragiquement»
  • Salaire minimum : Les syndicats applaudissent le gouvernement
  • Lorianne Nadal : Une International Beauty Queen
  • #POURCEUXQUIRESTENT | Carenne Mikale-Legrand : Au nom de son frère Christian
  • Ajegee Vythilingum : «Ma belle histoire d’amitié avec Johnny Halliday»
  • Fukrey Returns : Quatre idiots face à une femme bandit
  • Le Musée des Merveilles : Destins croisés
  • Coco : le guitar hero morbide
  • Nouvelle force ou épiphénomène ?
  • COSAFA U-20 Challenge Cup : Jason Ferré désigné capitaine

Marie-Jo Rondin : Au service de ces messieurs !

«Les détails d’une tenue masculine sont plus complexes qu’il n’y paraît», dit la directrice de la boutique Monsieur au Caudan.

Quelle veste porter avec quelle couleur de pantalon ? Quelle est la bonne coupe de pantalon ? Le retour de la pochette, sans oublier le look dandy à afficher sans modération… Rencontre avec la directrice du magasin Monsieur qui fait la mode pour les hommes…

«Ma chériiie, tou es manifaiiik !»,«Toi, t’es plutôt un H !», «Tou es sublaiiime», «J’adooore ton styyyle», «Ouh là là, c’est oune catastrophe ce loook…» Qui ne connaît pas ces répliques d’une certaine Cristina Córdula qui mène d’une main de maître la célèbre émission Les reines du shopping ?

 

En passant la porte du magasin Monsieur au Caudan (Dias Pier), le mercredi 25 octobre, on a cru pendant quelques minutes avoir affaire à une doublure de la très connue relookeuse. «Enlevez-moi cette affichette, 25 % de remise pour que cela n’apparaisse pas sur les photos, ça fait magasin en faillite», lâche Marie-Jo Rondin, directrice des lieux, d’une voix chantante, avant de prendre en main l’habillage d’un mannequin se trouvant dans sa boutique. 

 

Dans son temple de la mode au masculin, baptisé Monsieur, Marie-Jo Rondin, se plie en quatre pour ces messieurs : «Parce qu’ils se retrouvent souvent perdus dans les rayons des magasins.» Oubliez les tenues formelles et répétitives ou encore les couleurs tristes et sages ! Place à un vent de folie ! Du rouge, du rose, du bicolore, du classique, du casual chic, des conseils, un service personnalisé… Marie-Jo Rondin et son équipe se chargent de trouver un look tendance, efficace et confortable à qui le veut. 

 

À la boutique, trois grandes marques françaises, Izac, Façonnable et Vicomte Arthur, se côtoient. «Nous remettons à la mode le service tailleur en prenant le temps de discuter avec nos clients. Comment porter son costume ? Noeud papillon ou cravate ? Gilet ou pochette ? Quelle forme de veste pour différentes morphologies ? Quel vêtement pour quelle occasion ? Comment se valoriser lors d’un entretien d’embauche ? Quelles chaussures pour aller avec un style de pantalon en particulier?» lâche Marie-Jo Rondin qui compte 30 années d’expérience dans le domaine et des allers-retours réguliers à Paris pour se tenir au courant des dernières tendances. 

 

Une pique à cheveux à la main, Marie Jo Rondin est sur tous les fronts : elle conseille, dirige, prend des décisions, le tout avec le sourire. «J’ai toujours aimé la mode. Avant, je défilais même…» Mais maintenant, elle est passée de l’autre côté du miroir en essayant de sublimer tous ceux qui viennent frapper à sa porte. Et elle est toujours de bon conseil. Le fashion faux pas qui agresse toujours ses yeux : voir un homme porter des chaussettes avec des mocassins. «C’est un crime !» lâche-t-elle, avant de préciser que le must have de tout gentleman qui se respecte, c’est d’avoir une chemise blanche dans son dressing.

 

«Ne vous y trompez pas : les détails d’une tenue masculine sont plus complexes qu’il n’y paraît»,souligne-t-elle. Car pour la responsable de magasin, un pantalon, une veste et une chemise ne font pas un homme : «Il faut savoir quelle chemise choisir et la bonne taille. Idem pour le pantalon. Il faut savoir quelle coupe choisir et comment le porter», ajoute celle qui s’est créé un look en un rien de temps. «Il y a certains codes à respecter pour être fashion. Par exemple, pour un homme, il est impératif que la ceinture et les chaussures soient de la même couleur. Ce petit détail dit tout sur une personnalité.»

 

S’il faut, certes, mettre le prix pour être à la page et résolument stylé, il est important, précise Marie-Jo Rondin, de se sentir avant tout bien dans ce qu’on porte : «C’est pour cela que Monsieur fait la part belle à des matières de qualité. Nos chemises sont, par exemple, en coton Albini et contiennent aussi de l’élastame, comme c’est le cas pour nos vestes et nos pantalons. Cela confère à nos tenues un certain confort qui épouse le corps et accompagne les mouvements. Du coup, un homme ne se sent pas à l’étroit mais à l’aise durant toute la journée.» 

 

Les années 60

 

Le choix de la matière est aussi essentiel, surtout sous les tropiques. «Le col français, avec les baleines, est ultra formel, tandis que le col mou boutonné est beaucoup plus casual», ajoute l’experte. Pour être chic et dans le vent, il est conseillé, ces derniers temps, d’adopter un look vintage. Car pour la fashionista, les années 60 signent leur grand retour. Cet été, les couleurs, les vestes déstructurées, les nœuds papillons (en double), les cravates fines et les pochettes seront de rigueur : «Comme c’est la tendance, ces derniers temps, le look dandy décontracté, chic et sophistiqué fera chavirer les têtes et les cœurs de ces dames et demoiselles.»  

 

La présentation des vêtements en magasin joue également beaucoup : «Nos clients n’ont pas le temps de passer des heures en cabine d’essayage. Ils souhaitent avoir des réponses rapides et des vêtements qui conviennent à leur morphologie. Travaillant avec des marques connues, nous avons l’avantage de recevoir des explications à chaque nouvelle collection. La mode masculine évolue d’une saison à l’autre. Et c’est à nous, en tant que spécialistes, de les guider. C’est notre valeur ajoutée.» 

 

Bref, Marie-Jo Rondin, tout comme son équipe et surtout avec l’aide et le soutien de Subash Dinrary, manager de la boutique, se plie en quatre pour être au service de ces messieurs.