• Keshava Appadoo, fauché mortellement à 27 ans | Tanuja : «C’est horrible de perdre un second fils tragiquement»
  • Salaire minimum : Les syndicats applaudissent le gouvernement
  • Lorianne Nadal : Une International Beauty Queen
  • #POURCEUXQUIRESTENT | Carenne Mikale-Legrand : Au nom de son frère Christian
  • Ajegee Vythilingum : «Ma belle histoire d’amitié avec Johnny Halliday»
  • Fukrey Returns : Quatre idiots face à une femme bandit
  • Le Musée des Merveilles : Destins croisés
  • Coco : le guitar hero morbide
  • Nouvelle force ou épiphénomène ?
  • COSAFA U-20 Challenge Cup : Jason Ferré désigné capitaine

PUMA Night Run : Une course nocturne pour lutter contre le cancer

Stephane Lee, directeur d'ALL Sports, a mis en place l'événement pour célébrer symboliquement les 20 ans de la chaîne de magasins.

A 19 heures, samedi prochain, la Place d'Armes, dans la capitale, rayonnera de mille feux. Non, les célébrations de Divali ne seront pas prolongées. Après la Malaisie, le Singapour, l'Indonésie, la Corée du Sud et Dubaï, entre autres, la compétition sportive internationale PUMA Night Run sera organisée pour la première fois à Maurice. C’est aussi une première pour l'océan Indien. Les rues de Port-Louis, qui seront revêtues de leurs habits de lumière, cèderont la place à des marcheurs et coureurs venus des quatre coins de l'île avec l’objectif de contribuer à la lutte contre le cancer.

Des fonds pour la bonne cause

 

Dans l’île, beaucoup ignorent ce qu'est la PUMA Night Run. L’organisation de cet événement a demandé énormément de travail et de préparation mais le concept reste plutôt simple. à ce jour, d'innombrables compétitions sportives ont eu lieu à Maurice. Si les participants ont toujours eu pour habitude de courir en début de matinée ou en milieu d'après-midi, ils devront cette fois enfiler leurs crampons en début de soirée. Ce n’est pas l'unique particularité de cet événement. 

 

«Dans chaque pays, la PUMA Night Run a toujours été organisée dans un but précis. Par exemple, par le passé, cette course a été faite pour aider des défavorisés», explique Guillaume Noel, un des organisateurs de l'événement. Puisque le mois d’octobre est consacré à la sensibilisation au cancer du sein, «nous avons décidé de faire quelque chose par rapport au cancer». Les participants doivent donc payer des frais d'inscription (voir plus loin) et cet argent sera reversé à l'association CANMA qui lutte contre le cancer. «Nous avons voulu promouvoir à la fois la lutte contre le cancer et le sport. Donc, nous nous sommes dit : ‘‘Pourquoi ne pas faire les deux en même temps ?’’» ajoute notre interlocuteur.

 

Grosse préparation

 

S’assurer que l'événement soit une réussite s'est avéré ardu. Mais Guillaume Noel et ses collaborateurs, Khalil Khodabocus et Sarvesh Teelokeei, ont bénéficié de l'aide de plusieurs partenaires, notamment de la chaîne de magasins ALL Sports, afin que ce projet puisse se concrétiser. «ALL Sports est à la base de l'organisation de la PUMA Night Runsur le plan mondial depuis le début, en 2014. Cette année, Stéphane Lee, le directeur, ainsi qu'un groupe d'organisateurs, ont voulu mettre en place cet événement pour la première fois afin de célébrer symboliquement les 20 ans de la chaîne de magasins le même jour.» 

 

Par ailleurs, les organisateurs ont aussi dû faire appel à plusieurs institutions paraétatiques pour que l'événement se déroule dans le bon ordre. «Avec l'aide de la force policière, une diversion sera créée le jour de l'événement. Certaines routes seront fermées une heure avant la course. Nous bénéficieront aussi de l'aide des premiers secours en cas d'incidents. Les sapeurs-pompiers nous ont aussi approchés car ils ont voulu apporter leur contribution. Mais tout cela n'aurait pas été possible sans l'aide du Prime Minister’s Officeet des députés de la circonscription.»

 

De l’animation pour tous

 

Bien plus qu'une simple course, le concept de la PUMA Night Run est de passer un agréable moment entre proches, tout en s’engageant pour la bonne cause. «Les participants, âgés de 13 ans et plus, ne seront pas là uniquement pour la course. Il y aura de l'animation un peu partout. Des DJ, dont Emmanuel Savannah et Laurent-Pierre Richard, seront là pour égayer ce parcours de 10 km, qui sera composé de trois ‘‘fun points’’ : le Champ de Mars, Marie Reine de la Paix et la rue Labourdonnais. L'événement verra aussi un PUMA futurist show, un hip-hop/rap/new age show, et la participation de plusieurs chanteurs.» 

 

Pas question de faire des jaloux ; un espace sera aménagé à la Place d'Armes pour ceux qui ne souhaitent pas participer à la course. «Ils pourront suivre la course en direct sur un écran géant car la course sera filmée à partir de drones. Elle sera également diffusée en livesur les réseaux sociaux.» Précisons que la course n'est pas ouverte uniquement aux sportifs. «Les participants disposeront de deux heures pour atteindre la ligne d'arrivée. Donc ceux qui ne souhaitent pas courir et préfèrent marcher sont libres de le faire.»

 

Cadeaux à gogo

 

Divers cadeaux seront offerts aux participants. Tous ceux s'étant inscrits à la course obtiendront un T-shirt Puma et des bracelets réfléchissants, entre autres, qu'ils seront amenés à porter avant la course. Ils se verront aussi offrir des rafraîchissements, une médaille et un voucher de 20 % dans toutes les boutiques Puma et ALL Sports de l'île. 

 

Par ailleurs, le gagnant se vera offrir un voucher de Rs 10 000 chez Puma et un an d'abonnement dans un centre de fitness. Le second, un voucher de Rs 5 000 chez Puma et un an d'abonnement dans un centre de fitness, alors que le troisième arrivé aura un voucher de Rs 5 000 chez Puma. 

 

Un tirage au sort désignera, par ailleurs, le grand gagnant qui pourra repartir avec un billet d'avion pour Chennai. Pour plus de fun, les organisateurs ont aussi choisi d'offrir un voucher de Rs 3 000 chez Puma au participant portant la tenue la plus originale. «Cela peut être un homme en jupe ou une femme ayant orné ses cheveux d'accessoires lumineux. Il lui suffit de sortir de l'ordinaire», explique Guillaume Noel.

 

Frais d’inscription

 

Cela fait plusieurs semaines déjà que les participants ont commencé à s'inscrire. Si l’early bird registration a pris fin le 18 septembre, les intéressés ont eu jusqu'au 21 octobre, soit hier, pour s'enregistrer contre la somme de Rs 1 100. Mais les organisateurs précisent que «nous allons accepter les retardataires durant quelques jours de plus». Il leur suffira de se rendre dans l'un des magasins ALL Sports pour payer les frais d'enregistrement. Une fois que les inscriptions seront fermées, ceux qui souhaitent contribuer à la lutte contre le cancer pourront toujours verser de l'argent à l'association.