• Keshava Appadoo, fauché mortellement à 27 ans | Tanuja : «C’est horrible de perdre un second fils tragiquement»
  • Salaire minimum : Les syndicats applaudissent le gouvernement
  • Lorianne Nadal : Une International Beauty Queen
  • #POURCEUXQUIRESTENT | Carenne Mikale-Legrand : Au nom de son frère Christian
  • Ajegee Vythilingum : «Ma belle histoire d’amitié avec Johnny Halliday»
  • Fukrey Returns : Quatre idiots face à une femme bandit
  • Le Musée des Merveilles : Destins croisés
  • Coco : le guitar hero morbide
  • Nouvelle force ou épiphénomène ?
  • COSAFA U-20 Challenge Cup : Jason Ferré désigné capitaine

Été : soyez au top pour vos sorties à la plage

«La base de tout régime est la consommation d’aliments riches en eau et pauvres en calories», souligne la diététicienne Lavanya Sunassy-Pather.

Bourrelets disgracieux, cellulite... Vous voulez vous en débarrasser et les remplacer par un corps affiné ? En somme, un body que vous prendrez plaisir à montrer sur les plages cet été ? Mais vous ne savez pas comment perdre du poids sainement et durablement ? Suivez les conseils de la diététicienne Lavanya Sunassy-Pather.

Vamos a la playa oh oh oh oh oh ! Il commence à faire chaud et la plage nous appelle de toutes ses forces ! Mais voilà, on n’ose pas trop car pendant l’hiver, on s’est un peu lâché et le bikini (ou le short de bain pour ces messieurs) ne nous met pas tellement en valeur. Que nos bourrelets ne nous empêchent surtout pas de nous amuser à la plage ! Au diable les complexes ! Toutefois, pour ceux et celles que cela gêne, il y a une solution : perdre un peu de poids. 

 

Pour cela, il est primordial d’être motivé, d’avoir de la volonté et un mental d’acier. Il est aussi important de choisir le bon moment et ne pas se fixer des objectifs trop élevés au risque d’abandonner rapidement. «Pour perdre du poids, il ne suffit pas d’adopter un régime qui peut se révéler dangereux pour soi. Le mieux, c’est de privilégier une perte de poids de manière intelligente pour un corps sain et en bonne santé tout au long de l’année»,souligne la diététicienne Lavanya Sunassy-Pather. 

 

Il faut aussi se conditionner à des pertes de poids moins spectaculaires. «Une perte de poids de 500 grammes par semaine est acceptable. Alors qu’une perte drastique et rapide peut entraîner des problèmes de santé», souligne la directrice de Cnes.

 

On passe à la pratique ! «La base de tout régime est la consommation d’aliments riches en eau et pauvres en calories. Il est aussi impératif de boire 1,5 litre d’eau au minimum par jour. Surtout en été, car l’eau empêche la déshydratation et contribue à l’élimination des toxines et la rétention d’eau qui cause les cellulites», explique Lavanya Sunassy-Pather. Outre l’eau, boisson-phare, elle suggère la consommation de boissons non-caloriques comme le thé vert, les eaux fruitées avec les fruits de saison et les smoothies. «Un smoothie glacé comporte plusieurs bénéfices et c’est délicieux en été. Par exemple, un mélange de yaourt allégé, source de protéines, de fruits pour les vitamines, la saveur et le côté sucré, et de noix riches en oméga-3 et 6 compose une boisson énergétique et rafraîchissante.»

 

La qualité

 

Il faut aussi privilégier la consommation d’aliments bruns car ils sont riches en fibres, vitamine B et fer.«Les aliments complets, pains, pâtes, riz et autres favorisent la satiété, ce qui contribue à l’élimination du grignotage. Si une personne souhaite consommer des aliments raffinés, elle doit cependant veiller à ce que la portion soit correcte. Par exemple, si nous mangeons du riz blanc, nous ne devons pas excéder 5 à 6 cuillères à bouche par repas», souligne la diététicienne.

 

Il est aussi important de respecter les heures de repas pour éviter le grignotage, voire la consommation en excès d’un plat. Cependant, souligne Lavanya Sunassy-Pather, même si nous mangeons sainement, ce n’est pas uniquement la qualité, mais aussi la quantité qu’il faut privilégier. «Nous pouvons aussi consommer des aliments tels que la patate douce et le manioc qui sont riches en énergie rapide, magnésium et sels minéraux. Bien sûr, les portions varient selon la personne car un homme et une femme consomment différemment, tout comme un sportif.»

 

La diététicienne Lavanya Sunassy-Pather souligne aussi l’importance de respecter une bonne hygiène de vie, à commencer par l’élimination de certaines mauvaises habitudes. «Une personne qui mange de manière équilibrée en sus du sport maintiendra son poids et sa forme. Pour cela, il faut éviter la consommation d’aliments riches en sucres rapides, tels que les snacks industriels, les fritures, les viandes rouges et la charcuterie, qui n’apportent que des calories vides», explique la diététicienne. 

 

Les boissons alcoolisées, sucrées et gazeuses sont aussi déconseillées. «Ces boissons consommées en excès causent la déshydratation et n’apaisent pas la soif. Il faut aussi limiter la consommation de thé et de café à deux tasses maximum par jour car les personnes qui en consomment en excès boivent très peu d’eau en général.» Il est primordial de maintenir ce mode de vie sain lors du processus de perte de poids car l’effet yoyo peut avoir des répercussions sur le foie et les reins. 

 

Qui dit perte de poids dit aussi activités sportives. «Aucun régime ne peut être envisagé sans une activité physique régulière. Une alimentation saine accompagnée de sport aide non seulement à perdre les kilos superflus mais aussi à maintenir le poids idéal à l’atteinte de celui-ci.» Le sport contribue aussi à répartir la masse musculaire de manière uniforme et aboutit à la définition de la silhouette. «Il faut pratiquer au moins trois séances d’une durée d’une heure par semaine pour avoir des résultats concluants. Le corps commence à brûler les calories au bout de 20 minutes. Outre les activités en salle, il y a la marche, le jogging, la natation, la danse, entre autres, qui sont accessibles à tous.» Le mieux, c’est de débuter de façon régulière avant de monter en intensité. 

 

On se motive !

 


 

Bio express

 

 

Lavanya Sunassy-Pather est détentrice d’un Master en nutrition clinique. Après ses cinq années d’études en Inde, elle a débuté comme diététicienne à l’hôpital Apollo Bramwell avant d’y devenir chef de département. Depuis cinq ans déjà, elle gère sa propre société, Cnes, qui conseille et guide les Mauriciens au niveau de leur alimentation. Vous pouvez contacter la diététicienne au 5928 7818 ou vous rendre à son cabinet au 8A, Gustave Bestel Street, Forest-Side, pour la consultation.