• Keshava Appadoo, fauché mortellement à 27 ans | Tanuja : «C’est horrible de perdre un second fils tragiquement»
  • Salaire minimum : Les syndicats applaudissent le gouvernement
  • Lorianne Nadal : Une International Beauty Queen
  • #POURCEUXQUIRESTENT | Carenne Mikale-Legrand : Au nom de son frère Christian
  • Ajegee Vythilingum : «Ma belle histoire d’amitié avec Johnny Halliday»
  • Fukrey Returns : Quatre idiots face à une femme bandit
  • Le Musée des Merveilles : Destins croisés
  • Coco : le guitar hero morbide
  • Nouvelle force ou épiphénomène ?
  • COSAFA U-20 Challenge Cup : Jason Ferré désigné capitaine

Ariane Serret : Une Senior Manager qui déchire !

Elle entame chaque journée comme un véritable marathon.

Elle est une des têtes pensantes du NextGenFactor, une initiative de PricewaterhouseCoopers. Le concours s’adresse aux jeunes étudiants mauriciens à Maurice et à l’étranger. Le but est d’identifier des talents parmi la jeune génération dans différents domaines de compétences ne se limitant pas à la comptabilité, c’est-à-dire touchant également des secteurs comme l’informatique, l’ingénierie, les sciences humaines, la finance, le droit, etc. Et de les accompagner tout en les aidant à s’épanouir.

«Dans le monde de la com, si vous n’êtes pas connecté, vous perdez vite les pédales… Vous devenez redondants !»Son portable en main, Ariane Serret surfe sur toutes les vagues ou plutôt sur tous les réseaux sociaux. «Je suis toujours connectée», dit-elle en nous recevant dans les locaux de PricewaterhouseCoopers (PwC) à Ébène. La Senior Manager Clients and Market Development compte 18 ans de carrière au sein de l’entreprise de renom international. Et quand il s’agit de communiquer, rien ne peut lui résister : «De par la nature de mon travail, je peux en une seule journée parler à différentes équipes dans différentes parties du monde : en Australie, à New York ou encore en Afrique du Sud.» 

 

Ces derniers temps, elle a eu fort à faire avec le concours NextGenFactor, étant l’une des têtes pensantes de cette compétition qui a pour objectif d’aller à la pêche aux talents. «106 équipes avec 503 participants… Cette deuxième édition, qui a pour objectif d’attirer des jeunes étudiants mauriciens de Maurice et d’ailleurs dans divers domaines de compétences, est définitivement un succès. Et je suis impressionnée par la créativité de nos jeunes et par l’engouement démontré par cette jeunesse qui déborde de talents», souligne la Senior Manager. Elle fait tout pour transmettre son énergie à sa petite équipe : Laura Dantier, Marketing Officer, et Arielle de la Roche, Digital Marketing Officer, et deux stagiaires, Pearlyn et Estelle.

 

Si la première phase du concours est bien entamée, les candidats ont encore du pain sur la planche. «Les participants sont répartis dans des équipes interuniversitaires. Ils ont pris connaissance du cas d’étude sur lequel ils seront évalués et ils ont jusqu’au 8 octobre pour soumettre leur rapport. Les documents seront par la suite évalués et les projets retenus pour la demi-finale seront connus à la mi-octobre», explique Ariane Serret. À cette étape, les demi-finalistes devront venir présenter leur solution devant un panel de professionnels du cabinet d’experts-comptables.«La grande finale se tiendra le lundi 6 novembre», souligne Ariane Serret. Elle précise qu’une somme de Rs 200 000 et un stage au sein de PwC sont à la clé de cette compétition qui est désormais un rendez-vous annuel. 

 

«Solution finder»

 

Détentrice d’un postgraduate diploma en Marketing Management de la Chartered Institute of Marketing en Angleterre, Ariane Serret, qui a également travaillé comme Economic Assistant, Bank Clerk and Client Relation, Law Trainee ou encore dans le domaine du tourisme dans plusieurs autres entreprises, a rejoint la firme PricewaterhouseCoopers en 1991 et n’a pas cessé de se donner pour gravir les échelons. Les relations publiques étant devenues son dada, celle qui se décrit comme «une solution finder» en parlant de son rôle au sein de l’entreprise, a la chance d’être entourée des bonnes personnes, qui la poussent à toujours donner le meilleur d’elle-même dans tout ce qu’elle entreprend. Épouse, maman et femme active : elle a choisi d’être les trois et se dit fière de pouvoir tout mener à bien. 

 

À la source de son équilibre, elle cite sa famille : «Mon mari Gilles, qui travaille à son compte dans la maintenance industrielle, mon dernier Jeremy, 12 ans,  mon second Samuel, 15 ans, et ma fille Ruth, 19 ans, qui fait ma fierté car elle vient de décrocher son baccalauréat international.» Il y a aussi ses parents qui ont tout fait pour l’aider à prendre un bon départ dans la vie : «Je voudrais rendre hommage à mes parents Roland et Geneviève Constantin, qui ont largement façonné la personne que je suis aujourd’hui, grâce à leur force de caractère et à leur éternel le confiance en leurs enfants. Comme beaucoup de mamans mauriciennes qui travaillent, j'ai un soutien indéniable de la mienne.»

 

En sus d’être motivée dans son travail, elle ne cache pas non plus avoir un penchant pour tout ce qui touche à l’artistique : «Je suis un peu comme Obélix, tombée dans la marmite depuis très jeune. Même s'il est notaire de profession, mon père est un musicien exceptionnel qui a marqué sa génération (Magic Lantern). Et ma mère, une demoiselle Duvergé, a longtemps joué dans la troupe d'opérettes de la famille au théâtre de Port-Louis. D'ailleurs, mon frère Roro est également musicien (guitariste dans le groupe de rock Crossbreed Supersoul), même s'il gagne sa vie de par son métier de copywriteren agence.»

 

Dynamique et curieuse de tout, ce sont là les quelques autres cordes qu’elle a à son arc et qu'elle essaye de transmettre… Elle une Senior Manager qui a plusieurs tours dans son sac. 

 


 

Un concours et des participants motivés

 

On attend d’eux  qu’ils proposent des solutions stratégiques. Et ils sont très motivés. Eux, ce sont les participants du concours NextGenFactor. «Nous sommes à notre deuxième participation. L’année dernière, nous avons atteint la demi-finale mais cette fois, nous visons plus haut», confient les membres de l’équipe Actuarial Beasts.«C’est une opportunité en or que propose PwC aux jeunes Mauriciens», ajoute un membre de The Sparks Plugs. «Grâce à cette compétition, nous allons gagner en compétences et connaissances. C’est un réel challenge et le faire en équipe aidera à tisser des liens. C'est une expérience enrichissante qui nous aidera, par la suite, sur le plan professionnel. Nous sommes très fiers et heureux de faire partie de NextGenFactor 2017avec une équipe brillante et dynamique», lancent ces jeunes étudiants, prêts à se surpasser pour gagner.