• Le journal d’une vieille folle : intense «fam fouka»
  • Tour de Maurice 2018 : Gustav Basson abat la concurrence
  • Culturisme - Rodrigues : Le sacre de Gontrand Emilien Agathe
  • «Non» aux accords de pêche : au nom des baleines, des dauphins, des thons
  • Harry Mootoosamy : L’as des portraits
  • Championnat de Maurice Snooker : Une première nationale pour Salman Moosa
  • Vanessa Lindor, le spa de ses rêves
  • Menace de déportation | Arnaud Poulay : «Ce n’est pas mon combat mais celui de tous les Agaléens»
  • Appel à l’aide : Pour que Shahana puisse entendre…
  • Accident fatal : Un septuagénaire succombe à ses blessures après une collision

Dishonored : Death of the Outsider : On se refait une infiltration ?

Objectif : mettre fin à l’existence de l’homme aux yeux noirs. Les deux premiers Dishonored parlaient beaucoup de politique sans pour autant oublier le caractère surnaturel de l’intrigue où vos personnages se retrouvaient souvent face à l’Outsider. Cet homme aux yeux noirs, réceptacle de puissants pouvoirs, est le centre de l’intrigue de ce Dishonored : Death of the Outsider, spin-off de la franchise, disponible depuis peu sur PS4, Xbox One et PC. Une nouvelle incursion agréable dans le monde de la franchise, même si elle est moins longue et riche que les deux Dishonored.

 

On suivra donc les aventures de la femme à la main mécanique Billie Lurk, que l’on a croisée dans Dishonored 2. Celle-ci, aidée comme vous le devinez par des pouvoirs surnaturels et poussée par son mentor, est bien décidée à en finir avec l’Outsider. Et pour cela, elle va se mettre à la recherche d’une mystérieuse relique. 

 

Et c’est parti pour un périple qui devrait vous occuper pendant une bonne dizaine d’heures pour la quête principale – ce qui est moins que les deux premiers volets. En route, plusieurs autres personnages vous demanderont des petits services (pickpocketing, assassinats, entre autres). Et comme d’habitude, vous pourrez explorer les niveaux pour des runes et ainsi upgrade vos pouvoirs. 

 

Justement, les pouvoirs ! Vous aurez de quoi vous amuser avec notamment le Displace, système de téléportation rapide qui devrait vous sauver de plusieurs situations : par exemple, vous pouvez tuer quelqu’un et en un click vous téléporter vers un point précis loin du cadavre. Aussi, Foresight maintient le temps en suspension et vous permet de naviguer dans le niveau pour voir où se trouvent les ennemis et certains items. Et pour finir, Semblance, qui vous donnera l’apparence d’un ennemi pendant un court laps de temps. Notons aussi qu’après avoir terminé le jeu la première fois, vous aurez un New Game + qui vous fera parcourir à nouveau le tout, cette fois avec les pouvoirs de Dishonored 2 !Le tout porté par une patte visuelle dans les normes de la série, ce qui est une bonne chose. 

 

Cependant, il n’y a pas que des ajouts dans ce Death of the Outsider. Beaucoup d’idées ont été simplifiées et l’on pensera surtout au choix entre tuer ou juste assommer ses ennemis. Non, dans ce nouveau jeu Dishonored, on ne prend pas en compte ce genre de choix ! On notera aussi que les upgrades sont moins nombreux dans ce spin-off qui demeure simplifié mais qui reste une bonne partie de plaisir pour ceux qui adorent la série.