• Keshava Appadoo, fauché mortellement à 27 ans | Tanuja : «C’est horrible de perdre un second fils tragiquement»
  • Salaire minimum : Les syndicats applaudissent le gouvernement
  • Lorianne Nadal : Une International Beauty Queen
  • #POURCEUXQUIRESTENT | Carenne Mikale-Legrand : Au nom de son frère Christian
  • Ajegee Vythilingum : «Ma belle histoire d’amitié avec Johnny Halliday»
  • Fukrey Returns : Quatre idiots face à une femme bandit
  • Le Musée des Merveilles : Destins croisés
  • Coco : le guitar hero morbide
  • Nouvelle force ou épiphénomène ?
  • COSAFA U-20 Challenge Cup : Jason Ferré désigné capitaine

Maux d’été : préparons-nous !

La saison chaude est à nos portes, autant bien s’y préparer... Le Dr Yasheel Aukhoojee nous donne des conseils.

Adieu la grisaille et le froid ! Exit rhume, coup de froid, etc ! L’été fait lentement mais sûrement son entrée et si c’est synonyme de beaux jours, il ne faut pas oublier qu’il vient aussi avec son lot de désagréments pour la santé. La prudence reste donc de mise. «En été, la température peut atteindre les 35 degrés et certains maux sont, de ce fait, inévitables. Même si quelqu’un pense être en pleine forme et en bonne santé, il lui faut prendre des précautions», prévient le Dr Yasheel Aukhojee, médecin généraliste et directeur de Médecin à Domicile Ltd. Il nous donne quelques conseils pour la saison chaude qui est à nos portes… Il n’est jamais trop tôt pour s’y préparer !

Coup de soleil 

 

Été rime avec soleil et chaleur. Cependant, trop s’y exposer peut provoquer une insolation (coup de soleil) si les précautions nécessaires ne sont pas prises, plus spécialement chez les enfants de moins de 5 ans. Il est primordial de ménager la santé de ces derniers en limitant les expositions au soleil et en bien les protégeant quand ils sont exposés (lunettes, chapeau, vêtements adaptés, crème solaire, hydratation). 

 

Le Dr Yasheel Aukhojee recommande ainsi aux parents de toujours bien planifier les activités en plein air des petits, que ce soit le matin ou dans l’après-midi ; de toujours les vêtir de vêtements larges, légers et de couleur claire ; de faire en sorte qu’ils restent frais en prenant des bains ou douches froids ; de ne jamais laisser les nouveau-nés, enfants ou animaux dans une voiture même si les vitres sont ouvertes ; de consulter un médecin si les bouts de chou présentent des symptômes de maladie provoqués par la chaleur (maux de tête, nausées, vertiges ou vomissements).

 

Dans les cas les plus extrêmes, les coups de soleil peuvent provoquer chez l’enfant et l’adulte un cancer de la peau. Il est donc fortement recommandé de protéger l’épiderme des effets nocifs des rayons ultraviolets à chaque sortie : en se couvrant, en utilisant une crème solaire (voir hors-texte) ou en portant des lunettes de soleil.

 

Déshydratation

 

Les enfants sont plus enclins à la déshydratation que les adultes. D’après le Dr Yasheel Aukhojee, c’est parce que «leur corps ne refroidit pas avec autant d’efficacité. Cela peut être un danger pour eux s’ils perdent plus de fluides en transpirant qu’ils ne peuvent en récupérer. Une sévère déshydratation peut même être fatale.» Les adultes doivent impérativement veiller à ce que leurs enfants consomment beaucoup d’eau afin qu’ils restent en bonne santé et actifs cet été.

 

Le meilleur moyen de les garder hydratés est de leur donner l’habitude de boire de l’eau régulièrement. «Les parents peuvent aussi leur offrir des boissons saines à chaque repas. Si une journée particulièrement chargée les attend, les parents peuvent faire en sorte qu’ils se soient bien hydratés durant le premier repas de la journée ou la veille au soir.» Il est aussi conseillé de bien hydrater les enfants qui sont à l’école deux heures avant qu’ils ne soient soumis à des exercices rigoureux. À noter que chaque parent doit donner l’habitude à son enfant de s’hydrater chaque 20 minutes lorsqu’il a des activités. S’il attend d’avoir soif pour se rafraîchir, cela voudrait dire qu’il est déjà déshydraté. Cela vaut aussi pour les adultes, bien sûr !

 

Intoxication alimentaire 

 

Plusieurs d’entre nous profiteront du beau temps pour faire des sorties, de type pique-nique, à la plage ou ailleurs en emmenant de quoi manger. Dans ce cas, il ne faut pas oublier de faire attention à ce qu’on consomme. Beaucoup d’aliments supportent mal la chaleur car les bactéries se forment alors plus facilement. Les symptômes d’une intoxication alimentaire ressemblent beaucoup à ceux d’une grippe intestinale : le/la malade a des nausées, des crampes d’estomac, des vomissements et la diarrhée. Le meilleur moyen de l’éviter est de faire en sorte que les repas contenant de la mayonnaise, du lait, des œufs, de la viande, de la volaille ou des fruits de mer ne soient pas conservés à température ambiante durant plus d’une heure ou deux. Les fruits et légumes crus peuvent également provoquer une intoxication alimentaire s’ils n’ont pas été lavés et conservés correctement avant consommation. 

 

Infections diverses

 

Si les trois maladies citées plus haut sont les plus fréquentes en été, n’omettons pas de préciser que certaines activités estivales peuvent entraîner d’autres complications. Avec l’été vient la chaleur, ce qui pousse de nombreuses personnes à se rendre à la piscine ou à la plage pour se rafraîchir. Mais il est primordial de respecter certaines règles d’hygiène, surtout à la piscine, car les bactéries se propagent très facilement dans l’eau. Celles-ci peuvent provoquer des infections de la peau, de l’intestin, des yeux, des oreilles, du système respiratoire ou entraîner des problèmes neurologiques. 

 

Pour une bonne hygiène, le Dr Yasheel Aukhojee recommande aux baigneurs de prendre une douche avec de l’eau et du savon avant d’entrer dans l’eau ; de ne pas entrer dans l’eau s’ils souffrent de diarrhée ou en ont souffert récemment ; de toujours sortir de l’eau s’ils ont un besoin pressant et de sortir les enfants de l’eau de temps en temps pour les conduire aux toilettes ; de ne pas nager s’ils sont malades ou portent des blessures encore ouvertes ; de ne jamais avaler l’eau de la piscine ; de ne jamais laisser un bébé dans l’eau s’il porte une couche sale ; de ne jamais changer un bébé près d’une piscine ; de toujours prendre une douche en sortant de la piscine. 

 

Bien choisir sa crème solaire

 

Il est primordial de choisir une crème solaire portant l’inscription SPF(Sun Protection Factor). Le SPF doit être de 30 ou plus afin d’éviter les coups de soleil ou le bronzage ; les deux étant des signes de dégâts cutanés. Il est aussi important de choisir une crème solaire qui protège des rayons UVA et UVB, aussi connue comme le broad-spectrum sunscreen. Les vaporisateurs doivent, par ailleurs, être utilisés avec beaucoup de précaution. Certains peuvent irriter les poumons et d’autres sont inflammables. Il est donc préférable de les appliquer loin des flammes ou des étincelles. Il peut aussi être difficile de déterminer si on en a appliqué suffisamment sur la peau.

 

Bio express

 

Le Dr Yasheel Aukhojee est médecin généraliste depuis six ans. Il est le directeur de la compagnie Médecin à Domicile Ltd – une boîte qui compte plusieurs médecins généralistes proposant leurs services à domicile pour des urgences ou des check-up réguliers. Il est diplômé de la Nizhny Novgorod State Medical Academy, en Russie.