• Hippisme 9e journée | Lee’s Star s’offre une victoire de Groupe
  • Pierre Lapin : Les animaux à l’assaut
  • Red Sparrow : Joli moineau habite nid vide
  • Parmanu : Ode à l’armée indienne
  • Dans la petite «Kazafleurs» de Natacha
  • Jeux Africain de la Jeunesse : Le Club Maurice commence à prendre forme
  • Esafodaz : Prendre par la main les petits entrepreneurs
  • Un ado accuse un policier de Curepipe de brutalités
  • Vaccin anti-grippe, le «must» pour affronter l’hiver
  • Politique de confidentialité

Les histoires fantastiques de David Veerasawmy

Un féru de toutes sortes de monstres imaginables.

Des monstres tout court et des monstres à visage humain, entre autres. En tout cas, ce que propose notre compatriote David Veerasawmy est du genre sombre. Ce Mauricien vivant à Montpellier propose, depuis peu, son recueil de nouvelles, intitulé Requiem(s). «C'est un recueil de nouvelles de nature horrifique et fantastique. Certains parlent de monstres, d'autres de meurtriers, d’amour un peu destructeur. J'ai même voulu faire de l'humour», résume notre interlocuteur qui insiste sur le côté varié de ses six nouvelles. 

 

Tout un programme qui devrait plaire aux amateurs de littérature de genre. David Veerasawmy lui-même étant un grand féru de livres, films et BD à caractère horrifique et fantastique. D’ailleurs, l’auteur de 32 ans connaît bien l'univers de la BD pour avoir co-réalisé Shambala, BD sur un milieu carcéral futuriste, épisodique sur le Web, avec son ami français Denis Vanbiervliet. «La science-fiction, l'horreur et le fantastique sont des genres dans lesquels j'ai grandi, que j'aime mélanger, plutôt inconsciemment.» 

 

Et s'il ne veut pas pour autant abandonner ses genres de prédilection, la suite sera différente de Requiem(s). David Veerasawmy parle de quelque chose de «romantique mais avec du sexe et de la violence.» On n'en attendait pas moins de cet auteur à suivre.

 

Requiem(s) est en vente sur amazon.fr ou sur le site edilivre.com.