• Keshava Appadoo, fauché mortellement à 27 ans | Tanuja : «C’est horrible de perdre un second fils tragiquement»
  • Salaire minimum : Les syndicats applaudissent le gouvernement
  • Lorianne Nadal : Une International Beauty Queen
  • #POURCEUXQUIRESTENT | Carenne Mikale-Legrand : Au nom de son frère Christian
  • Ajegee Vythilingum : «Ma belle histoire d’amitié avec Johnny Halliday»
  • Fukrey Returns : Quatre idiots face à une femme bandit
  • Le Musée des Merveilles : Destins croisés
  • Coco : le guitar hero morbide
  • Nouvelle force ou épiphénomène ?
  • COSAFA U-20 Challenge Cup : Jason Ferré désigné capitaine

En spectacle le 12 août | Chantal Goya : «Venir à Maurice est un très grand bonheur»

Elle est impatiente de retrouver ses fans mauriciens pour les faire replonger en enfance. Elle, c’est Chantal Goya, qui sera en spectacle le samedi 12 août, à 18 heures, au J&J Auditorium. Elle aura avec elle ses fidèles compagnons : Loup-Loup, Lapin, Bécassine, Maître Renard et Bouba, entre autres, dans un décor de conte de fées qui transportera enfants, parents et même grands-parents – dans son merveilleux petit monde. Le prix des tickets, en vente sur monticket.mu (hotline : 401 6566), se décline comme suit : Première - Rs 1 000 ; Seconde - Rs 800 ; Balcon - Rs 500.

Comment gardez-vous allumée la flamme d’artiste qui brûle en vous ? 

 

La flamme qui est en moi a toujours été présente mais je ne le savais pas. Par contre, Jean Jacques, mon époux, le savait. J’ai passé ma vie sur scène. J’ai toujours enchaîné spectacle sur spectacle avec le même bonheur sans jamais me lasser de donner du rêve aux autres. Je pense toujours aux autres. C’est ainsi que je suis en harmonie avec moi-même. 

 

Avec l’expérience que vous avez, faire de la scène doit être aujourd’hui plus facile ? 

 

Faire de la scène fait partie de ma vie et j’aime les challenges. Mes spectacles ont été écrits spécialement pour moi  et les chansons aussi. Je peux vous dire que si je n’étais pas mariée à Jean Jacques Debout, vous n’auriez jamais connu Marie Rose. Tout vient de notre rencontre.

 

Cela vous fait quoi d’être bientôt à nouveau sur scène à Maurice ?

 

Venir à l’île Maurice est un très grand bonheur pour moi. La mère de mes petits-enfants est Mauricienne. La première fois que je suis venue dans votre pays date de 1974, avec Jean Jacques Debout. J’adore cette île. C’est un paradis et j’y ai de très bons souvenirs, notamment avec sir Gaëtan Duval qui nous invitait tout le temps. Je suis très heureuse de venir.

 

Quels souvenirs gardez-vous du public mauricien ?

 

J’ai fait des grands concerts avec mon ami Carlos à Maurice et j’y ai passé de merveilleuses vacances. J’ai même chanté pour les grandes campagnes de Gaëtan Duval. Le public me réclamait tellement de chansons. Il fallait que je m’arrête pour laisser parler les politiques. Il n’y en avait que pour Bouba le petit ourson !

 

Parlez-nous de votre actualité…

 

Pour l’instant, je prépare mon album Le soulier qui vole qui va sortir en octobre. Je prépare aussi mon grand spectacle qui avait été joué en 1980. Ce sera du 3 au 7 janvier au Palais des Congrès de Paris, suivi d’une grosse tournée en 2018-2019.

 

Avez-vous quelques mots pour vos fans ?

 

Oui, bien sûr. Je leur dit que je les aime. Qu’ils viennent en famille me voir car ce sera un joli spectacle plein de souvenirs de leur enfance.