• Esafodaz : Femmes entrepreneures, femmes debout
  • Accident fatal : Gooroodeo Ubheeman, 71 ans, n’ira pas en croisière
  • Athlétisme – Jean-Michel de Senneville : A 75 ans , il offre une couronne mondiale à Maurice
  • Harisson Stafford de Groundation : «Comme une première fois chez vous…»
  • Azhar Mamodeally : pour des photos (de mariage) à votre image !
  • À Beau-Plan : Ma vie sur le campus de l’African Leadership College
  • Règlement de comptes à Quatre-Bornes : Antish Auckloo toujours sous respiration artificielle
  • Pascal Tsin : Mon business autrement
  • Anoushka Shankar : en attendant mercredi
  • Kyokushinkai – All Asia Championship : Zakariyya Ozeer offre le bronze à Maurice

Soodhun et l’emprunt allégué de Rs 1 million

Toute une histoire. Tout a commencé avec un article du Sunday Times du 4 juin dernier. Selon celui-ci, le ministre des Terres et du logement, Showkutally Soodhun, aurait demandé un prêt personnel de Rs 1 million à un homme d’affaires, Kedar Chapekar, qui était venu lui proposer un projet de construction de10 000 «low cost housing» à Maurice.

 

Depuis, les dépositions pleuvent : le jour même, un proche du ministre a fait une déposition à la police, suivi du ministre qui a consigné une plainte au Central Criminal Investigation Department contre le journal. Le ministre a, pour sa part, démenti l’histoire. Il déclare qu’il «ne va laisser personne gâter (sa) réputation. On va laisser la police faire son travail».- 

 

Or, le lundi 5 juin, c’est l’activiste politique Raffick Goolfee qui s’est rendu à l’Independent Commission Against Corruption pour faire une déposition contre le ministre toujours concernant cette même affaire. Il a, d’ailleurs, lancé un appel au Premier ministre Pravind Jugnauth pour que Showkutally Soodhun soit démis de ses fonctions afin d’éviter toute tentative de cover up ou de conflit d’intérêts.