• Dans la petite «Kazafleurs» de Natacha
  • Jeux Africain de la Jeunesse : Le Club Maurice commence à prendre forme
  • Esafodaz : Prendre par la main les petits entrepreneurs
  • Un ado accuse un policier de Curepipe de brutalités
  • Vaccin anti-grippe, le «must» pour affronter l’hiver
  • Politique de confidentialité
  • Jean-Philippe Lebon : Moi, Mauricien et militaire dans la Légion étrangère
  • Shotokan : le JKAM passe à la vitesse supérieure
  • Après un jour d’hospitalisation : Un jeune tatoueur succombe à ses blessures
  • Ujwantee Fekna tuée dans une collision à Piton : Ses enfants réclame la vérité sur les circonstances du drame

Pour ne pas oublier Jean Fanchette

Tout un programme autour du poète. Plusieurs hommages à Jean Fanchette sont prévus à l’Institut français de Maurice (IFM), dans le cadre des 25 ans de l’anniversaire de sa disparition. On aura droit à une exposition avec la reproduction d’ouvrages, de lettres et de photos du fameux poète mauricien, prix Paul Valéry en 1956 et prix Fénéon en 1958. Un événement qui se tiendra du 4 au 17 mars à la médiathèque de l’Institut et une bonne façon de découvrir Jean Fanchette qui a, depuis quelque temps, un prix littéraire à son nom. Le jury est présidé par le Nobel de littérature J.M.G LeClézio. 

 

Pour entrer plus en profondeur dans l’œuvre du poète né à Rose-Hill mais publié à Paris, une soirée poésie aura lieu à l’IFM le jeudi 9 mars, à 19 heures. Une soirée avec lectures, témoignages, vidéos et images d’archives, organisée par l’Association Jean Fanchette. Les intervenants sont Phillipe Rey, éditeur de l’anthologie L’île Equinoxe, Robert Furlong, spécialiste de la littérature mauricienne, Issa Asgarally, coordinateur du Prix Jean Fanchette, et Véronique Fanchette, présidente de l’association et troisième fille du poète. 

 

Pour profiter encore plus de ce grand homme, il ne vous reste plus qu’à acheter L’île Equinoxe, l’anthologie de ses poèmes, toujours en vente dans les grandes librairies de l’île.