• Keshava Appadoo, fauché mortellement à 27 ans | Tanuja : «C’est horrible de perdre un second fils tragiquement»
  • Salaire minimum : Les syndicats applaudissent le gouvernement
  • Lorianne Nadal : Une International Beauty Queen
  • #POURCEUXQUIRESTENT | Carenne Mikale-Legrand : Au nom de son frère Christian
  • Ajegee Vythilingum : «Ma belle histoire d’amitié avec Johnny Halliday»
  • Fukrey Returns : Quatre idiots face à une femme bandit
  • Le Musée des Merveilles : Destins croisés
  • Coco : le guitar hero morbide
  • Nouvelle force ou épiphénomène ?
  • COSAFA U-20 Challenge Cup : Jason Ferré désigné capitaine

Il consulte des sites pornographiques (2)

Découvrir que son conjoint consulte des sites pornographiques peut être très bouleversant pour une femme. Certaines femmes le vivent – tout comme vous – comme une réelle infidélité. Pour d’autres, une même situation peut être dérangeante, mais acceptable et elle est vécue moins dramatiquement. Les réactions peuvent différer d’une femme à une autre selon leurs croyances, leurs valeurs, l’état de leur relation conjugale, la confiance qu’elles ont en elles-mêmes et en leur conjoint. Plusieurs éléments peuvent donc jouer un rôle dans l’importance qu’une femme accorde à cette situation et au niveau de gravité que cela a pour elle. Ainsi, c’est une question personnelle propre à chacun.

 

J’aimerais maintenant vous amener à voir peut-être d’un œil différent le monde de la pornographie. Une chose est indéniable : la pornographie existe et si l’industrie du sexe est si fructueuse sur le plan international, c’est qu’il y a de nombreux consommateurs de ces produits. Vous ressentez du mépris pour ces femmes, car vous les percevez comme des rivales immorales qui détruisent les unions conjugales. Elles peuvent donner cette impression, mais ce n’est pas représentatif de ce qu’elles vivent en général dans la réalité.

 

Ces femmes qui se prostituent ou qui vendent leur corps dans l’industrie du sexe jouent le rôle de la femme qui aime le sexe. Toutefois, cette image est fausse. Ce n’est que de la comédie, comme le font les actrices de cinéma. Mises à part quelques exceptions, ces femmes sont exploitées financièrement, sous l’emprise d’un proxénète. Plusieurs d’entre elles ont été victimes d’agressions sexuelles dans leur jeunesse et continuent de faire la seule chose qu’elles pensent savoir faire : utiliser leur corps comme une marchandise, un objet de consommation sexuelle.

 

Elles peuvent avoir vécu une enfance difficile et avoir été recrutées parce qu’elles étaient vulnérables. Nombreuses sont celles qui sont victimes de violence sexuelle dans le cadre de leur travail, de la part de leurs clients ou de leur proxénète. Elles sont parfois contraintes à faire des pratiques sexuelles qu’elles ne souhaitent pas et peuvent même être menacées et violentées par leurs clients. Bien souvent entraînées dans la toxicomanie, plusieurs d’entre elles sont prises dans un engrenage infernal. Le besoin de drogue les maintient dans la prostitution et, pour être capable de continuer à survivre dans ce milieu, elles ont besoin de se geler avec ces substances illicites.

 

Des mineures sont recrutées à travers le monde et sont exploitées sexuellement, notamment dans le milieu du tourisme sexuel. Bref, si je parle de tout cela, c’est pour bien sensibiliser la population au fait que l’image que l’on se fait des travailleuses du sexe n’est pas nécessairement le reflet de la réalité. Les hommes qui consomment ces filles contribuent à l’expansion de ce marché et à l’exploitation sexuelle de jeunes femmes éprouvées par la vie. Ces femmes ont beaucoup de mal à sortir de cet enfer et, lorsqu’elles s’en sortent vivantes, les conséquences qui en découlent sont dévastatrices, tant au niveau de leur santé physique que mentale.

 

En somme, si vous avez à vous positionner par rapport à l’industrie du sexe avec votre mari, voilà une avenue qui pourrait vous aider à débattre vos idées pour l’amener à réfléchir à ces choses qui se cachent derrière la pornographie.

 

Par rapport à votre situation conjugale conflictuelle, vous devez vous en occuper. Vous et votre conjoint aurez à vous poser les questions suivantes : êtes-vous prêts à surmonter cette épreuve pour mieux grandir ensemble ? Êtes-vous prêts, tous les deux, à vous investir pour résoudre ce conflit en prenant le temps de communiquer dans le respect mutuel ? Une communication constructive vise à ce que chacun ait l’espace pour s’exprimer et que chacun soit capable d’écouter ce que l’autre a à dire.

 

Pour communiquer constructivement, chacun doit s’exprimer en utilisant le «je» pour parler de soi et de ce qu’il vit plutôt que d’utiliser le «tu» qui, lui, est accusateur et génère des réactions chez l’autre. Les accusations mutuelles ne mènent nulle part et peuvent engendrer une escalade de tension entre deux personnes. L’objectif de la discussion n’est pas de viser à ce que vous en arriviez à un même point de vue, car, dans bien des cas de disputes conjugales, les couples ne parviennent pas à être parfaitement d’accord. Même si les deux personnes ont des avis différents, l’important est que chacun soit capable de reconnaître que l’autre peut avoir une opinion différente de la sienne qui a du sens pour elle.

 

Chacun doit être capable de reconnaître comment l’autre peut se sentir et l’écouter de sorte à ce qu’il se sente compris. Une fois que les choses sont nommées et entendues, le couple doit passer par une étape de négociation pour trouver un certain terrain d’entente malgré les désaccords. Des pistes de solutions et des moyens peuvent être émis de part et d’autre, et à travers ce processus, chacun doit faire preuve d’ouverture et de souplesse pour être en mesure de se rejoindre dans une direction commune.

 

L’élément de discorde qui pourrait persister dans votre cas pourrait être votre exigence qu’il n’aille plus consulter des sites pornographiques et qu’il refuse de s’y engager. À ce moment-là, vous auriez à réfléchir si vous êtes prête ou non à poursuivre cette relation. S’il s’y engage, il doit être conscient que votre confiance en lui est à rebâtir et que votre cheminement en ce sens se fera graduellement. De votre côté, vous devez être prête à vouloir retrouver cette confiance en lui. Une des conditions pour y parvenir est de ne plus revenir sur la source du conflit.

 

Une fois que vous avez vidé votre sac mutuellement sur la question et que vous avez décidé de poursuivre votre chemin ensemble, vous n’avez plus à revenir sur cette situation passée. Oui, vous avez été blessée. Mais on ne pourra jamais effacer ce qui s’est passé. Ramener cette histoire aurait pour effet de réanimer le conflit et de vous éloigner encore l’un de l’autre. Il vous faudra être capable de passer à autre chose en vous investissant dans ce qui est positif afin de favoriser et maintenir un rapprochement entre votre mari et vous.