• Keshava Appadoo, fauché mortellement à 27 ans | Tanuja : «C’est horrible de perdre un second fils tragiquement»
  • Salaire minimum : Les syndicats applaudissent le gouvernement
  • Lorianne Nadal : Une International Beauty Queen
  • #POURCEUXQUIRESTENT | Carenne Mikale-Legrand : Au nom de son frère Christian
  • Ajegee Vythilingum : «Ma belle histoire d’amitié avec Johnny Halliday»
  • Fukrey Returns : Quatre idiots face à une femme bandit
  • Le Musée des Merveilles : Destins croisés
  • Coco : le guitar hero morbide
  • Nouvelle force ou épiphénomène ?
  • COSAFA U-20 Challenge Cup : Jason Ferré désigné capitaine

Tout savoir sur les varices

Selon le Dr Ashley Chineah, les varices peuvent être liées à un changement dans le mode de vie.

Inesthétiques, bleuâtres, dilatées et tordues, elles sont souvent saillantes sur la surface des jambes. Les varices sont des veines élargies qui touchent 15 à 30 % de la population et les femmes en sont les plus touchées. Même si elles sont souvent considérées comme étant bénignes, des complications peuvent survenir en cas de négligence. Quelles en sont les causes ? Comment les traiter ? Réponses avec le Dr Ashley Chineah, radiologue interventionnel.

Comment apparaissent les varices ?

 

Elles sont dues à une mauvaise circulation sanguine dans les veines. Le cœur bat et crée des pulsations pour pomper le sang qui comporte de l’oxygène et des nutriments pour les cellules des pieds. Une fois ce devoir accompli, les veines ramènent vers le cœur le sang dépourvu d’oxygène et rempli en gaz carbonique pour être recyclé. «Les muscles des jambes se contractent pour aider à pomper le sang vers le cœur. Les valves à sens unique dans les veines aident à maintenir le flux sanguin vers l’avant, soit vers le cœur», explique le Dr Ashley Chineah. 

 

Cependant, certaines valves peuvent présenter des dysfonctionnements. «Les valves, ayant des anomalies, conduisent aussi à un écoulement sanguin vers l’arrière. L’accumulation de sang, qui en résulte, crée une pression sur les veines, les dilate et c’est suite à cela que les varices se forment», souligne notre interlocuteur.

 

Le radiologue interventionnel souligne aussi qu’au-delà des valves défectueuses, les varices sont liées à certains facteurs à prendre en compte : la grossesse, le surpoids, le manque d’exercice, la cigarette, être assis ou debout pendant des longues heures ainsi que l’âge. 

 

«Les varices sont dans la majorité des cas héréditaires mais peuvent aussi être liées à un changement dans le mode de vie. Pendant la grossesse, l’utérus de la femme grossit et dans les cas de surpoids, il y a un excès de graisse abdominale qui cause une pression sur les veines du ventre et crée inévitablement un reflux du sang vers le bas, ce qui développe des varices», explique le Dr Ashley Chineah. 

 

Les symptômes

 

La «varicosité», à l’aspect toile d’araignée, touche les très petites veines et est souvent peu apparente et pas douloureuse. Fourmillements, jambes lourdes, enflure des chevilles et des pieds, eczéma et douleur sont, quant à eux, les symptômes des varices. «Le système veineux d’une personne souffrant de varices a des difficultés à assurer le retour du sang vers le cœur. C’est là qu’il y a la formation de caillots de sang, des rougeurs ou une enflure douloureuse au niveau de la cheville et des pieds», souligne notre interlocuteur.

 

Les varices peuvent aussi être accompagnées d’un œdème sous les genoux et les personnes atteintes éprouvent aussi des démangeaisons et des douleurs sur les veines affectées. La décoloration de la peau et l’inflammation dans les jambes inférieures, plus précisément des chevilles, peuvent être observé dans les derniers stades d’insuffisance veineuse chronique. Les varices entraînent une dégradation de la peau, communément connue comme une ulcération veineuse, soit des plaies visibles sur la surface de la peau, et ne sont pas soignables.

 

Les traitements

 

Le Dr Ashley Chineah souligne l’avancée de la technologie dans les traitements de varices à Maurice. Les méthodes les plus fréquentes sont le stripping, la sclérothérapie échoguidée et l’ablation endoveineuse au laser. «Le strippingconsiste à faire une incision au niveau du genou et de la jambe, et les veines affectées sont extraites par infiltration. Les patients qui ont recours au strippingnécessitent deux à quatre semaines de repos après l’intervention», explique le radiologue interventionnel. 

 

La sclérothérapie échoguidée, quant à elle, consiste à injecter de la mousse à base d’air et de sclérosant liquide dans la veine variqueuse sous guidage échographique. Suite à l’injection, la veine se referme et se transforme en cordon fibreux et dans plusieurs cas, disparaît complètement. «L’ablation endoveineuse au laser est faite sous guide échographique avec l’insertion d’une fibre optique très fine et stérile dans les veines, qui se transforme en chaleur au contact du sang. La source de chaleur causera ainsi une rétractation de la veine qui se dégradera et disparaîtra sans avoir recours à la chirurgie. Elle permet à la personne de reprendre le cours de ses activités juste après l’intervention et ne laisse aucune cicatrice, et avec l’élimination des reflux sanguins, les veines variqueuses se normaliseront et peuvent être traitées par la suite par la sclérothéraphie», dit le Dr Ashley Chineah.

 

Il souligne aussi l’importance de certaines mesures de précaution pour prévenir ou éviter l’aggravation. «Les bas de contention et les veinotoniques sont prescrits uniquement par le médecin. Cependant, le port de talons n’est pas recommandé. Il est aussi conseillé d’arrêter de fumer, de perdre du poids et de faire une activité physique régulière. Pendant les heures de repos, il est conseillé de surélever ses jambes pour favoriser une bonne circulation sanguine», souligne le docteur. 

 

Les traitements ont pour but de ralentir la progression de la varice en supprimant la circulation veineuse anormale. Le Dr Ashley Chineah rassure aussi sur le fait qu’il n’y a pas lieu de craindre un manque de veine après le traitement car seules les veines superficielles sont concernées.

 

Bio express

 

Le Dr Ashley Chineah est radiologue interventionnel au Centre Esthétique de l’océan Indien et exerce également à la clinique Muller et Welkin. Pour plus de renseignements, vous pouvez appeler au 5259 2581.