• Keshava Appadoo, fauché mortellement à 27 ans | Tanuja : «C’est horrible de perdre un second fils tragiquement»
  • Salaire minimum : Les syndicats applaudissent le gouvernement
  • Lorianne Nadal : Une International Beauty Queen
  • #POURCEUXQUIRESTENT | Carenne Mikale-Legrand : Au nom de son frère Christian
  • Ajegee Vythilingum : «Ma belle histoire d’amitié avec Johnny Halliday»
  • Fukrey Returns : Quatre idiots face à une femme bandit
  • Le Musée des Merveilles : Destins croisés
  • Coco : le guitar hero morbide
  • Nouvelle force ou épiphénomène ?
  • COSAFA U-20 Challenge Cup : Jason Ferré désigné capitaine

Star Wars : Battlefront 2 | Une guerre des étoiles qui se paie trop 

La grosse ambition. En 2015, la firme DICE, fort de sa franchise Battlefield, proposait un jeu multijoueur Star Wars sous-titré Battlefront, reboot de la plus ancienne franchise. Et si le jeu n’était pas parfait, le fan service était là, et justement les fans semblent avoir mordu, d’autant que la franchise Star Wars est bien revenue sur les rails au cinéma. Enter ce deuxième volet sorti le 17 novembre sur PS4, Xbox ONE et PC, qui est un jeu de toute beauté, qui propose des cartes et des modes soignés et excitants, mais qui hélas propose un système de paiement avec de la vraie monnaie pour débloquer du contenu.

 

Parmi les nouveautés : nous voici avec une campagne solo dans cette deuxième mouture. Celle-ci se révèle courte (six heures environ) mais avec un gros fan service, nous emmenant dans des endroits connus de la saga à travers le destin d’Iden Versio, personnage qui va osciller, comme vous le devinez un peu, entre la Rébellion et l’Empire.

 

Après la mise en bouche, le gros paquet de Star Wars : Battlefront 2 : le multi ! Avec des matchs allant jusqu’à 20 contre 20, on a droit tout d’abord à un système où sur chaque carte/planète, les joueurs sont divisés en deux camps avec des objectifs à remplir. Il y a aussi un système de classes, favorisant du coup le travail en équipe. Mais attendez, c’est aussi du Star Wars là. Et qui dit Star Wars, dit aussi batailles spatiales ! Ce qui est carrément un mode dans Battlefront 2. On revit donc tous les frissons à plusieurs, sur des cartes retraçant les grands affrontements épiques des films, avec en plus les vaisseaux qu’il faut.

 

Il y a de quoi s’exciter en pensant aux tie-fighters et autres faucons millénaires, sauf que le jeu a inclus un système de déblocage de loot boxes qui favorisent trop les achats avec de la vraie monnaie. Du coup, ou vous achetez ces boîtes (contenant armes, nouvelles aptitudes, tout le tralala) ou vous allez galérer pendant des dizaines d’heures pour vous offrir un upgrade sans passer par la case porte-monnaie. C’est aussi le cas pour les héros, les personnages-clés de la saga que vous pouvez contrôler, dont plusieurs ne sont déblocables qu’en payant. Ceci devrait freiner énormément, car sinon, la recette est bien servie. Comme si on n’avait pas dépensé assez d’argent avec l’achat, maintenant on doit en dépenser davantage pour débloquer des choses !

 

L’aspect technique est, quant à lui, sacrément balèze ! Star Wars : Battlefront 2 est sacrément beau, avec aussi des modélisations très fidèles et 60 images par seconde. À coup sûr, l’un des plus beaux représentants du FPS. Vous allez en prendre plein les yeux si vous jouez sur la récente Xbox One X ou la PS4 Pro sur un écran 4K. Le fan service est bien mené aussi pour ce qui est de l’ambiance sonore, avec les bruitages si particuliers à la franchise. 

 

Aucun doute que le fan gamer de Star Wars va être aux anges avec ce Star Wars : Battlefront 2, en attendant la sortie du prochain film de la saga en décembre.