• Dans la cuisine de Hourushaa Dowlut
  • Rasika Shekar sera finalement à Réduit
  • Dans les mondes d’Anoucheka Gangabissoon
  • Khesavi et Meiyi : cap sur l’Amérique pour la cause féminine
  • Voyage bien-être au cœur de l’Aravalli Spa
  • E3 2018 : voilà les jeux de demain !
  • Jardin médicinal dans les écoles par l’APEDED : Silence, ça… guérit
  • Femmes pêcheurs, femmes courage
  • L’AFN Cup 2018 : Les regards braqués sur l’Olympique de Marseille
  • El Lita Gym : Honneur aux lauréates du «weight loss contest»

Quand la réalité virtuelle enchante Caritas…

Une assistance bien curieuse de découvrir la VR.

Education et technologie. Le samedi 29 juillet, le Centre of Learning de Caritas Ile Maurice, situé à Résidence Barkly, organisait sa journée porte ouverte. Et la réalité virtuelle et ses casques VR faisaient aussi partie des invités. En fait, c’est tout un programme de formation sur la réalité virtuelle qui a été lancé ce 29 juillet. Une initiative d’Interactive Graphics Studios Ltd (IGFX) via sa business unit AfriEDX, qui vise la technologie et la VR dans le domaine éducatif et social en Afrique. Le tout en collaboration avec l’ambassade de états-Unis. 

 

 

François Mark, CEO d’IGFX, nous confirme à nouveau les bienfaits de la réalité virtuelle dans le monde éducatif : «Elle offre une capacité impressionnante d’immersion qui rend l’apprentissage évolutif, accessible, dynamique et engageant. Elle nous emporte là où le bus scolaire n’accède pas», dit-il, tout en soulignant que ce genre de formation ouvre des portes vers des filières professionnelles qui n’existaient pas forcément avant.  

 

Le programme comprend plusieurs modules qui vont de la familiarisation à la réalité virtuelle elle-même, à la création de contenu – jeux vidéo, vidéos, communauté online –, avec même des opportunités de passer à un niveau plus professionnel par la suite. Près de 20 apprenants auront droit à cette formation techno gratuite, débutant dès ce mois-ci à raison d’une heure par semaine sur une durée de trois mois. Ces apprenants ont en fait déjà une connaissance en informatique et habitent les régions avoisinantes. 

 

Ce Centre of Learning a été mis en place en l’an 2000, visant à lutter contre la pauvreté et l’exclusion via des programmes éducatifs et sociaux, misant aussi sur l’accompagnement. Il compte près de 300 personnes suivant ces programmes, et environ une trentaine de bénévoles s’occupent d’eux.