• Keshava Appadoo, fauché mortellement à 27 ans | Tanuja : «C’est horrible de perdre un second fils tragiquement»
  • Salaire minimum : Les syndicats applaudissent le gouvernement
  • Lorianne Nadal : Une International Beauty Queen
  • #POURCEUXQUIRESTENT | Carenne Mikale-Legrand : Au nom de son frère Christian
  • Ajegee Vythilingum : «Ma belle histoire d’amitié avec Johnny Halliday»
  • Fukrey Returns : Quatre idiots face à une femme bandit
  • Le Musée des Merveilles : Destins croisés
  • Coco : le guitar hero morbide
  • Nouvelle force ou épiphénomène ?
  • COSAFA U-20 Challenge Cup : Jason Ferré désigné capitaine

Dessèchement de la peau

C’est un problème courant, peu importe les saisons. Il existe différents types de peau sèche. Il peut s’agir d’un problème bénin et temporaire, ou d’un problème grave à long terme. Une peau sèche a souvent une faible teneur en sébum et peut devenir sensible. Elle est incapable de conserver son hydratation et c’est ce qui la rend rugueuse et parcheminée. Pouvant également causer une tension de la peau et la rendre susceptible aux démangeaisons qui, chez certaines personnes, peuvent se révéler incommodantes.

 

Habituellement, la peau devient sèche lorsque la teneur en eau de sa couche supérieure diminue. Cette couche supérieure, l’épiderme, contient des lipides qui favorisent ou bloquent l’hydratation de la peau. Si le corps ne produit pas suffisamment de lipides, la peau perd de son hydratation et s’assèche.

 

Ce trouble cutané se traduit par un amincissement, une fragilité, une sécheresse et un manque de souplesse de la peau, qui peut s’accompagner d’une desquamation plus ou moins prononcée. Cette déshydratation et ce manque d’élasticité sont des facteurs qui rendent les rides plus visibles sur les peaux sèches que sur les peaux grasses. Ces dernières vieillissent généralement mieux.

 

Une peau sèche s’accompagne souvent d’un tiraillement après le nettoyage ou la douche, de rougeurs, de ridules, d’une apparence et d’une texture rugueuse, de démangeaisons, d’une desquamation et parfois de gerçures et saignements. Cela est dû à plusieurs facteurs, notamment l’âge, l’endroit où l’on vit et l’état de santé.

 

La peau devient plus sensible avec l’âge. La barrière lipidique est perturbée, ce qui favorise l’assèchement et le fendillement de la peau, et facilite la pénétration d’agents irritants. Le plus souvent, l’assèchement cutané est lié aux conditions ambiantes. Toutefois, certaines maladies peuvent avoir des conséquences sur l’apparence et la texture de la peau.

 

Une peau sèche peut aussi être une affectation héréditaire. Certains facteurs environnementaux, tels que le soleil, le vent, le froid ou les produits chimiques, peuvent aussi assécher la peau. La dermatite, l’eczéma, le psoriasis, la séborrhée et la prise de certains médicaments peuvent contribuer à rendre la peau plus sèche.

 

Les produits qui sont en contact avec la peau, tels que le savon ou la savonnette, le shampooing et le déodorant, assèchent la peau et lui font perdre des lipides. Les produits de nettoyage domestique, comme le liquide vaisselle, les produits pour la lessive, l’eau de Javel et les poudres à récurer agressent la peau et affaiblissent sa barrière protectrice.

 

L’exposition régulière aux rayons du soleil peut amincir la peau et la rendre plus sensible et susceptible de présenter des ecchymoses à la suite d’un traumatisme.  Les rayons UV du soleil sont également nuisibles pour la peau, car ils pénètrent l’épiderme (couche supérieure de la peau) et endommagent le derme (couche plus profonde) en affaiblissant l’élastine et le collagène. La peau devient alors sèche, molle et profondément ridée.

 

Chez les femmes, les changements hormonaux, comme une diminution de l’œstrogène après la ménopause, peuvent favoriser un amincissement de la peau et aggraver l’assèchement, les démangeaisons et l’irritation. Finalement, une mauvaise alimentation peut contribuer à l’assèchement de la peau. Une carence en vitamines A et B peut également nuire à l’hydratation de la peau.

 

Consommez des aliments comme les fruits secs, les noix et les céréales, l’ail, le poisson, le saumon, les œufs, les brèdes, des carottes, du jus de grenade, l’avocat, etc. Ils sont bénéfiques pour la peau.

 

Buvez au moins 3 litres d’eau par jour pour assurer une hydratation adéquate de la peau. Assurez-vous d’avoir une alimentation équilibrée et d’y inclure suffisamment de fruits et de légumes. Pour une peau saine, il est également essentiel d’équilibrer votre apport en protéines et en glucides.

 

La semaine prochaine, nous aborderons les traitements et solutions au dessèchement de la peau.