• Dawn’s Early Light : un partage tout en musique
  • ACCA Mauritius accueille ses nouveaux membres
  • Dans la cuisine de Prerrna Mirchi
  • Deux concerts changent de lieu
  • Le nouveau voyage de Gaël Froget
  • Shadow of the Tomb Raider : Lara toujours «kas dan ta» !
  • Quand le «Startup Weekend» fait des gagnants 
  • La vie de fashionisto de Miguel
  • Désiré François lance sa «Matante»
  • Scalpel Victor, rappeur sentimental

Saisie de cocaïne et de cannabis chez un jeune directeur à Flic-en-Flac : L’ADSU sur la piste de Patrice Rungasamy depuis une semaine

Ce jeune homme de 29 ans a été arrêté avec, en sa possession, de la drogue et une forte somme d’argent.

Une charge provisoire de trafic de drogue pèse sur ce jeune homme de 29 ans. Il a été arrêté avec, en sa possession, une grande quantité de drogue et une forte somme d’argent. D’autres suspects seraient dans le collimateur de la police.

Ses moindres faits et gestes étaient passés à la loupe. Cela, pendant une semaine… Patrice Rungasamy, 29 ans, a été arrêté le mardi 7 août à son domicile, à l’avenue Orchidée, morcellement St-Jacques, Flic-en-Flac. Lors d’une opération menée par l’Anti-Drug & Smuggling Unit (ADSU), 86 grammes de cocaïne et 31 grammes de cannabis ont été saisis sur lui. Les officiers de la brigade antidrogue ont également recueilli une forte somme d’argent soupçonnée de provenir du trafic de drogue. Patrice Rungasamy, directeur de Fearless Fashion Ltd, fait l’objet d’une charge provisoire de trafic de drogue.

 

Vers 10h40, le mardi 7 août, l’équipe Alpha 3 de la Metropolitan Division de l’ADSU a perquisitionné la maison de Patrice Rungasamy. Ce dernier a tenté de prendre la fuite mais a finalement été arrêté avec, en sa possession, une grande quantité de drogue et une forte somme d’argent. La cocaïne était dissimulée dans trois sachets en plastique, dans son sac à dos. Les limiers de la brigade antidrogue ont également saisi une balance électronique de couleur noire, recouverte d’une poudre soupçonnée d’être de la cocaïne.

 

Patrice Rungasamy a comparu en cour au lendemain de son arrestation. La police ayant objecté à sa remise en liberté sous caution, il reste en détention à Alcatraz. La brigade antidrogue avait obtenu des informations compromettantes sur lui et le pistait depuis une semaine. Selon nos recoupements, c’est notamment son train de vie qui a éveillé les soupçons. Il serait notamment de toutes les soirées mondaines, voyagerait souvent et était souvent vu au volant de voitures de luxe.

 

Par ailleurs, toujours de source policière, d’autres personnes fréquentant des soirées VIP, des rave-parties ou encore des clubs privés seraient également dans le collimateur de la police. La brigade antidrogue soupçonne que la drogue coulerait à flots dans lesdites soirées. D’ailleurs, un gérant de boîte de nuit avait été arrêté il y a quelque temps, dans un hôtel du littoral nord, avec une grande quantité de drogue en sa possession. D’autres suspects seraient également surveillés.