• Adi Teelock : «Dans 30 ans, nous allons perdre environ 15 % des plages»
  • Comment garder la forme en été
  • Judo News : La bande à Baptiste Leroy au Sénégal
  • Wendi Madré ou les doigts de fée d’une créatrice
  • Shad, un an et demi, hospitalisé suite à une chute dans les escaliers | Ses parents : «Nous voulons des réponses…»
  • Anishta Seesurrun : au nom de ma sœur Kerina
  • Il est admis à l’hôpital de Candos depuis 16 mois : Le long calvaire du petit Shishaan à l’unité des grands brûlés
  • Metro Express : sur les rails du mécontentement
  • Et si on était Vincent Duvergé…
  • «Busy B» à Flacq : L’appel de l’Est de Béatrice Bijoux Bellepeau

Un Mauricien à Los Angeles | Jake François : «Emma Stone m’apprendra à devenir acteur»

Notre compatriote  ne sera pas très loin d’acteurs comme Emma Stone et Jorge Garcia.

Le rêve et les portes de Hollywood vont bientôt s’ouvrir à lui. Tel Joe Dassin, il «aura l’Amérique» en intégrant une école de cinéma renommée, où il va côtoyer des stars.

«City of stars… City of stars…» Jake François, 20 ans, va titiller les étoiles en août. Le jeune homme s’envolera pour Los Angeles afi n d’intégrer la Relativity School, une école de cinéma placée sous la houlette de la société de production Relativity Media. Pendant plusieurs années, le gars sera donc sur le campus où sont tournées des séries comme American Gods, Mad Men et Scandal, ainsi que des scènes de fi lms comme The Girl with the Dragon Tatoo de David Fincher. Son objectif : avoir en poche un Bachelor of Fine Arts in Acting.

 

Jake François, le CV déjà bien garni, est quand même un visage connu. Il est notamment un membre actif du groupe ABAIM qu’il a intégré à l’âge de 8 ans. Il joue d’ailleurs un ogre dans la pièce Tizan ar so 8 frer, présentée par le groupe.

 

Au collège La Confi ance, où il étudie, il se joint à la troupe Carpe Diem, menée par Stanley Harmon, assistant directeur artistique dans les éditions de Porlwi by light. C’est aussi lui La Fleur dans le spectacle Tikoulou et le souffl e magique. Sans compter ses apparitions dans des courts-métrages, des pubs, des clips musicaux (on l’a vu dans celui de Patyattan, Les Dunes).

 

Skype avec des célébrités

 

Tout un cheminement pour le jeune homme qui y a trouvé naturellement sa voie. «Vu que mon père est décédé, il faut bien trase pour que la famille s’en sorte. Je devais trouver de l’emploi, d’autant que je suis fils unique. Mais après un moment dans un centre d’appels, je me suis dit non, je veux de l’action, je veux devenir acteur pro.»

 

Les recherches commencent sérieusement fi n 2016. Jake François tombe sur la firme Phronesis : Admissions Consulting and Tutoring. Celle-ci s’occupe de toutes les démarches administratives pour ceux qui partent étudier, entre autres. C’est donc elle qui se charge du cas de Jake François. La fi rme envoie son CV à plusieurs écoles, notamment à New York et Los Angeles. Le jeune homme reçoit de nombreuses réponses mais il choisit fi nalement la Relativity School. «Étonnamment, fi nancièrement, le train de vie proposé avec ces études à Los Angeles était plus abordable que dans des écoles dans d’autres parties du pays.»

 

Pour s’inscrire, ce n’est pas si simple. L’école lui demande d’envoyer un CV et pas mal de vidéos pour montrer qu’il est à l’aise devant la caméra, pour l’élocution, etc. Et victoire ! Le lettre lui disant qu’il est accepté arrive quelques mois plus tard. Les correspondances débutent. Jake François reçoit des e-mails venant de Jorge Garcia (le Hurley de la série Lost) et d’une certaine Emma Stone, qui lui expliquent comment se passent les cours et le programme dans sa globalité. «Je n’y croyais pas. Je me disais que ça ne pouvait pas être eux. Et puis, on a Skype pour mieux en parler. Et là, c’était bien eux», explique-t- il avec enthousiasme.

 

La star oscarisée de La La Land est directrice de programme pour la partie Acting de l’école et dispensera des cours au Mauricien. L’aventure s’annonce donc des plus belles. Outre la partie Acting, Jake François apprendra les notions basiques de cascadeurs et de filmmaking.

 

En attendant, le jeune homme lance un appel au sponsorship. Il a d’ailleurs créé sa page d’artiste sur Facebook dans ce sens. Vous pouvez lui envoyer un message si l’envie de l’aider vous prend. Avis donc aux compagnies qui voudraient sponsoriser une future star de cinéma !