• «MXGP Pro» : Grandes sensations à deux roues
  • Serge Selvon rassemble l’art post-colonial
  • Festival Seggae Zwe : Quand la musique est bonne
  • Pâtisserie sous l’Arbre : la «sucre»ment belle aventure d’Aurélie Monplé
  • Blanchiment d’argent allégué : Les Bolaki font objet d’un «audit trail» après la saisie de Rs 52 millions
  • Les Salines de Yemen : Une belle aventure salée
  • Dans la cuisine de Sharmeen Jamaloodeen
  • Sarah Ullagen : 15 ans au service des enfants handicapés
  • Olivier Précieux s’interroge sur le deal chagossien
  • Royal Kids : quand les enfants sortent du silence

Star Wars : Les derniers Jedi | Guerres approfondies…

Sabres laser, grosse bagarres, petits monstres et personnages bien développés.

L’un des films les plus attendus de cette fi n d’année, le nouveau Star Wars est dans nos salles. C’est de la très grande guerre des étoiles… nom d’un Wookie !

Les affaires familiales ne s’arrangeront pas dans la galaxie très, très lointaine. Le Reveil de la Force était autant un hommage sympathique qu’une nouvelle base pour les histoires de famille, de force et de rébellion – on y suit la lignée sombre du fils de Han Solo, avec un éventuel retour quasi-prophétique de Luke Skywalker. Les Derniers Jedi ouvre, lui, la voie à l’approfondissement de tout ce beau monde nouvellement mis en place dans cette trilogie.

 

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le réalisateur Rian Johnson (qui écrit aussi l’histoire de ce fi lm) veut aller plus loin que la vision nostalgique de J. J. Abrams et son Réveil de la Force. Johnson, metteur en scène des remarqués Brick et Looper, veut aller au cœur des nuances psychologiques de ses personnages. Car Les Derniers Jedi approfondit de façon souvent inattendue les relations entre les personnages, tout devient tout à coup bien gris, des alliances se font, d’autres se défont, bref, l’intensité et la variation psychologique sont très présentes, comme rarement dans un film de la saga.

 

Et ce n’est pas tout ce que ce fi lm Star Wars, plus que généreux, nous envoie à la fi gure ! Si on jubile autant quand on voit tous ces personnages écrasés, sceptiques, torturés, bref, bien développés, Les Derniers Jedis offre d’autres moments qui ont de quoi nous scotcher. Le spectateur est comme pris dans un rayon de l’Étoile de la Mort : une situation désespérée constante pendant quasiment tout le fi lm, des idées souvent folles (aucun réalisateur n’était jamais allé aussi loin pour nous montrer la Force de cette façon) et, bien sûr, un spectacle plus que généreux en termes de duels au sabres laser et de grosses bagarres spatiales, dont une sacrée scène d’ouverture !

 

Et après un déluge pyrotechnique fi nal aussi beau qu’intense (on entend d’ici les fans jubiler, et peut-être même pleurer), le fi lm se conclut d’une manière telle que ces mêmes fans scanderont en chœur, probablement en hurlant du fond de leurs gorges : Un Nouvel Espoir (A New Hope) ! La Force est là ? Oui, et elle est sacrément forte avec Les Derniers Jedi !