• Royal Kids : quand les enfants sortent du silence
  • Red Faction : Guerrilla Re-Mars-tered | Quand la destruction voit rouge
  • Anoushka Beegoo : rêves en fête !
  • Cité CIM, de nouvelles maisons pour un nouveau départ
  • Décès «suspect» d’un bébé en avril | Tariq Beekareea : «Nous avons perdu notre princesse par la faute de l’hôpital»
  • Dans l’univers très «girly» d’Emilia
  • Fayzal Ally Beegum : «On me taxe d’anti-patriote quand je dénonce les conditions de vie des travailleurs étrangers»
  • Initiative de CARES | Cours sur les droits du travail : l’indispensable savoir
  • Réfugiés de Saint-Malo : s’affamer pour un logement
  • Fermeture de deux shelters : la polémique fait rage

Paddington 2 : Petit ours mignon is back !

L’animal parlant va à nouveau vivre une série d’aventures avec plein de personnages !

Son imperméable est toujours de la partie. Si les histoires de vaisseaux spatiaux et autres sabres laser vous saoulent, voici le deuxième volet des aventures du petit ours britannique, friand de marmelade et aimé de tous.

Du patrimoine à l’écran. Bref, revoilà un fi lm Paddington ! Le petit ours british qui raffole de marmelade se retrouve à nouveau dans un fi lm live, après le succès bien mérité d’un premier opus bien sympa (250 millions de dollars de recettes dans le monde). Une nouvelle adaptation des livres pour enfants que nous proposait feu Michael Bond de 1958 à 2017. Dans ce deuxième long-métrage, Paddington est accusé d’avoir volé un mystérieux petit livre. C’est le début de toute une aventure, où le petit ours connaîtra la prison, rencontrera des personnages hauts en couleur et affrontera un méchant Hugh Grant !

 

 

La réalisation de Paul King (qui a aussi signé le premier opus) s’inscrit dans cette même veine enfantine très attachante, qui ne tombe pas dans la grossièreté. Car Paddington 2, comme son prédécesseur, vise davantage l’enchantement, l’humour bon enfant, parfois même la magie, avec tout ce qu’il faut de situations pour nous divertir. Paddington 2 devient alors un divertissement très pur, que l’on regarde avec des yeux d’enfant, avec un attachement certain pour l’ours tellement mimi. Et en cette période de magie et de sapin, ce fi lm de petit ours semble être parfait pour l’occasion.