• Jean-Philippe Lebon : Moi, Mauricien et militaire dans la Légion étrangère
  • Shotokan : le JKAM passe à la vitesse supérieure
  • Après un jour d’hospitalisation : Un jeune tatoueur succombe à ses blessures
  • Ujwantee Fekna tuée dans une collision à Piton : Ses enfants réclame la vérité sur les circonstances du drame
  • NRJ Maurice : une arrivée dans la polémique
  • Stéphane Huët : «Le label “I love” témoigne du soutien d’une entreprise aux droits humains»
  • Jean-Pierre, 55 ans, meurt après une agression | Michel Appavou : «Mon fils a connu une fin atroce»
  • Vol audacieux de bijoux | Le policier Agathe : «Comment j’ai arrêté Bimla Ramloll»
  • Fans Voice | Jessy la Madrilène vs Nadiim le Red : deux Mauriciens chez les finalistes
  • Ligue des Champions : Quand le Gegenpress de Klopp conduit à la finale

Michael Veeraragoo, nouveau président de la Rights Management Society

Ce qu’il veut, c’est régler les problèmes main dans la main. Michael Veeraragoo, fils du chanteur Claudio et producteur de disques, est le nouveau président désigné de la Rights Management Society (RMS),suite à une récente réunion avec le ministère des Arts et de la Culture. Nomination avalisée par le conseil des ministres le vendredi 29 septembre. Michael Veeraragoo est bien conscient du travail qui l’attend, la société ayant récemment connu pas mal de remous, notamment concernant des rémunérations controversées aux artistes. 

 

«Dans un peu moins de deux semaines, j’aurai une réunion avec le board de la société pour en savoir un peu plus sur la situation. Mais je connais déjà un peu les problèmes de la RMS. Je demande juste aux artistes de me faire confiance et qu’on bosse tous ensemble pour une bonne remise en forme de la société.»