• Pourquoi je pars aux master class de la «Mauritius Cinema Week»
  • Joe Lesjongard, un «Deputy Speaker» surprise
  • Jeux Olympiques de la Jeunesse : Terence Saramandif entre dans l’histoire
  • Accusation d’abus sexuel sur un adolescent : Le Vatican interdit au père Moctee «tout contact avec des mineurs»
  • Poignardée par son époux : Viviane Louise, 53 ans, raconte l’enfer de la violence conjugale
  • Bousculons nos consciences…
  • Urvashi Gooriah : moi, Miss Mauritius…
  • Kaviraj Pather : «Les jeunes ont un rôle-clé à jouer dans le nouveau souffle que requiert notre pays»
  • Entraîneur d’athlétisme au Canada : La «sucess story» de Thiadeeren Ponambalum
  • Elle restitue 79 boulettes d’héroïne : les complices de la passeuse Sud-Africaine recherchés

Mamma Mia ! Here we go again : ABBA time !

De la bonne humeur, de la danse, du chant, youhou !

Un film musical et populaire vous est proposé, cette semaine, dans les salles. Allez, tous avec Meryl, Pierce et les autres sur la piste de danse !

Et hop ! Un petit retour dans le passé. Bien sûr, en chantant et en dansant sur les notes des chansons d’ABBA dans le nouveau Mamma Mia ! Vous ferez un tour sur l’île de Kalokairi, où les choses ne sont pas forcément au beau fixe. La jeune Sophie a quelques petits soucis à ouvrir son hôtel. Les amies de sa maman vont donc lui raconter l’histoire de sa mère…afin de l’inspirer dans son grand projet.

 

Bon, pas la peine d’aller chercher trop loin, la donne ne change pas avec ce second volet. On y retrouve le ton léger, bon enfant et festif du premier film, avec toujours de beaux décors. Sans oublier un casting toujours zoli zoli : la divine Meryl Streep, Pierce Brosnan, la belle Amanda Seyfried ou encore Colin Firth.

 

Parmi les nouveaux venus, il y a Cher mais aussi la pétillante Lily James (qui interprète une jeune Meryl Streep) que l’on a pu voir dans l’énergique Baby Driver. Du beau monde, de la bonne humeur, le tout à la ABBA style. Allez, on chante tous ensemble : «And when you get the chance, you are the dancing queen, young and sweet only seventeen !»