• De nouvelles têtes à la conquête de «B-Town»
  • Et on patiente pour «Black Panther» !
  • Wolf Warrior 2 : Gros «boom boom» en terre africaine
  • Il était une fois…  «50 nuances plus claires»
  • Comme des moules à leur rocher
  • National Division One : L’AS Vacoas/Phoenix en force
  • Championnats nationaux : Port-Louis flambe
  • Coupe de la CAF 2018 : L’ASPL 2000 fait durer le plaisir
  • Jeux de la CJSOI : Le Baby Club M U17 s’active
  • Republic Cup 2018 : Deux matchs pour le coup d’envoi

The lotus flower : Dev Virahsawmy racontée par sa femme Loga

L’idée ne date pas d’hier. Mais cela a pris des années pour que les racines se développent avant de prendre la forme d’un lotus. Loga Virahsawmy, l’épouse du linguiste Dev Virahsawmy, a toujours rêvé de mettre en écrit le riche parcours de ce dernier. Un rêve qui se concrétisera ce lundi 29 mai avec le lancement de The Lotus Flower, un livre retraçant la vie de son mari depuis son enfance. L’événement se tiendra au domicile du couple, à Beau-Bassin, où il sera entouré de ses proches et amis.

 

«Dev a beaucoup contribué au développement du pays, surtout pour faire avancer et reconnaître la langue créole. Il a mené plusieurs combats, que ce soit au niveau politique ou culturel, entre autres. Les Mauriciens le connaissent principalement pour cela. Mais ils ne savent pas l’homme qu’il est, ni son histoire. C’est ce que je leur fait découvrir à travers The Lotus Flower», explique Loga Virahsawmy. Mais ce livre, dit-elle, est avant tout dédié à ses trois petits-enfants «pour qu’ils ne l’oublient pas». Ce livre est aussi un cadeau original d’une épouse à son mari, à l’occasion de son 75e anniversaire.

 

«L’ouvrage est chargé de souvenirs, avec des photos de famille, de notre couple, de nos enfants et de nos amis proches. Cependant, c’est l’histoire vraie de Dev qui est en avant-plan. Comme le courage et le combat de sa mère, qui priait énormément pour la guérison de son fils qui a eu un bras atrophié à trois ans. Ou encore les années de Dev Virahsawmy au collège Saint-Joseph où il a subi des moqueries de ses camarades de classe, ne sachant parler le français que sommairement. Il y a également l’épisode qui marquera à jamais l’histoire politique de Maurice avec l’assassinat d’Azor Adelaïde, tué par balle.

 

«Dev est rentré à la maison complètement traumatisé, avec les vêtements tachés du sang d’Azor. Le livre raconte ce moment tragique et aussi l’année que Dev a passé en prison, entre autres», avance notre interlocutrice. Pour faire de ce projet une réalité, Loga Virahsawmy a interviewé son mari pendant près de deux semaines. Alors que l’écriture a débuté en novembre 2016 et s’est achevé en février 2017. The Lotus flower, une conversation avec Dev Virahsawmy, sera bientôt en vente dans les librairies.