• Padmavaat : Au coeur d’une bataille royale
  • Garde alternée : Entre maîtresse et madame…
  • Insidious : la dernière clé | Frayeurs archi-vécues
  • Les leçons de Berguitta
  • Agression mortelle de Patrick Souavé à Sainte-Croix : Un cambriolage finit en tragédie
  • Se mettre au parfum avec Melody Selvon Driant
  • Accidents : Encore des larmes pour quatre familles
  • Inondations : Le calvaire des victimes de Dame Nature
  • Dans l’ombre des chambres…
  • Drame à Fond-du-Sac | Geeta Goorbin : «Comment survivre après l’assassinat de mon fils et de mon époux ?»

Le Musée des Merveilles : Destins croisés

Quand deux enfants se lancent à l’aventure…

Une autre belle trouvaille dans nos salles cette semaine avec ce fi lm, plus ou moins bien accueilli, au dernier Festival de Cannes. Il nous parle de l’aventure de deux enfants.

Deux époques, deux aventures. Tout d’abord, il y a Ben. Ce dernier va se lancer à la recherche de son père lorsqu’il découvre des choses dans les affaires de sa mère. Ensuite, il y a Rose. Qui, elle, va se lancer dans un voyage pour aller à la rencontre de son idole, une actrice. Les deux acteurs parcourent New York à deux époques différentes.

 

Ode à l’émerveillement et à l’aventure, Le Musée des Merveilles est une nouvelle adaptation du livre illustré de Brian Selznick, connu pour son fameux Hugo Cabret. En tout cas, le fi lm réalisé par Todd Haynes (Carol, Velvet Goldmine) prend forme grâce à la prestation de ses acteurs. Certes, on soulignera bien la présence de personnes connues comme Julianne Moore et Michelle Williams, mais le fi lm met en avant-plan deux jeunes acteurs : Oakes Fegley (le Peter de Peter et Eliott le dragon) et la toute mignonne Millicent Simmonds. Ils illuminent le film. En fait, les merveilles, c’est un peu ces deux-là, deux jeunes acteurs au cœur d’une histoire qui ne manquera pas de rebondissements, de secrets, bref, de merveilleux.