• Jean-Philippe Lebon : Moi, Mauricien et militaire dans la Légion étrangère
  • Shotokan : le JKAM passe à la vitesse supérieure
  • Après un jour d’hospitalisation : Un jeune tatoueur succombe à ses blessures
  • Ujwantee Fekna tuée dans une collision à Piton : Ses enfants réclame la vérité sur les circonstances du drame
  • NRJ Maurice : une arrivée dans la polémique
  • Stéphane Huët : «Le label “I love” témoigne du soutien d’une entreprise aux droits humains»
  • Jean-Pierre, 55 ans, meurt après une agression | Michel Appavou : «Mon fils a connu une fin atroce»
  • Vol audacieux de bijoux | Le policier Agathe : «Comment j’ai arrêté Bimla Ramloll»
  • Fans Voice | Jessy la Madrilène vs Nadiim le Red : deux Mauriciens chez les finalistes
  • Ligue des Champions : Quand le Gegenpress de Klopp conduit à la finale

L’autre Katty Martin…

Quelques années sans trop de nouvelles d’elle… Et hop, la chanteuse de séga est de retour avec un nouvel album. Et toute transformée.

Il est loin le temps où elle chantait Koz Kontrer. Depuis ce tube qui date de plus de sept ans, Katty Martin et le groupe Kzimik (qu’elle dirige avec son compagnon Ken Chavry) ont fait du chemin dans le paysage musical, avec notamment Pass Balye. Depuis un moment, toutefois, on ne les entendait pas trop, à part pour quelques chansons sur des compilations. Ben maintenant, plus besoin d’attendre, le nouvel album de Katty Martin est là. Et Autrement, comme son nom l’indique, nous présente une chanteuse renouvelée. 

 

Sur l’album, on trouve du bon vieux séga d’ambiance avec un peu d’humour (To laniverserr) mais Autrement se montre aussi tendre avec des ballades plus douces (Oui Pou Lavi), du zouk en français (Essuie tes larmes), ou encore un rythme plus soutenu avec de l’electro (Dance Party). Un voyage diversifié et une nouvelle aventure pour la chanteuse. 

 

«J’ai eu de l’expérience musicale et personnelle depuis Koz Kontrer. À l’époque j’avais 26 ans. Ce nouvel album est aussi différent de One, j’ai muri et j’ai voulu essayer de nouvelles choses», dit-elle. Autrement a aussi vu le jour parce que Katty Martin vise autant le marché mauricien que réunionnais. «Notre producteur voulait vraiment que je sorte un disque, car pour lui, j’avais passé assez de temps à réfléchir sur ce que je voulais faire (rires). C’est vrai que j’avais des textes, mais comme j’essayais de nouvelles choses, c’était un peu comme une première fois pour moi»  

 

On retrouvera Katty et ses amis sur scène, à Mont Choisy, lors d’un des quatre concerts en marge du Festival International Kreol, le 25 novembre. Le 9 décembre, elle participera au Festival Kreol de Rodrigues. Autrement est disponible chez les disquaires habituels.