• Lor To Larout : Quand le père Laurent Rivet fait résonner pop rock-séga, reggae et swing
  • La vie en bio
  • Maalaavi Raghoo, 2 ans, atteinte d’anémie aplastique sévère : Sa famille dans l’attente…
  • Nushrath Maghoo-Allgoo, tout en beauté
  • Transfert : Damien Balisson rejoint La Tamponnaise
  • Reconstruction mammaire : ce qu’il faut savoir…
  • Boxe – Championnats du Monde Jeunes : Hellène et Antalika défient l’élite mondiale
  • Le Marchand : un «one stop shop» signé Boris de Chazal
  • Rashid Edoo ou l’histoire d’un aveugle qui retrouve la vue
  • Saisie de cocaïne et de cannabis chez un jeune directeur à Flic-en-Flac : L’ADSU sur la piste de Patrice Rungasamy depuis une semaine

La vie de fashionista de Rima

Cette jeune femme de 30 ans travaille dans le service du bien-être social. Rima Ramoo se passionne pour la natation, aime jouer au badminton, passer du temps avec ses chiens, faire des randonnées et cuisiner. Cette habitante de Souillac, qui se définit comme une amoureuse des chiens, voudrait «un jour pouvoir offrir un abri à tous les chiens errants afin de les protéger contre toutes les formes de maltraitance». Rencontre.

Si vous deviez utiliser un adjectif pour décrire votre style…

 

Élégant. J’aime être simple et élégante en même temps, essayer de nouveaux styles qui me font me sentir bien dans ma peau. 

 

Qu’est-ce qui fait de vous une fashionista ?

 

Le fait que je puisse fusionner différents styles, tout en étant élégante et en apportant une touche personnelle à ce que je porte.

 

Quelles sont, selon vous, les pièces indispensables à avoir dans une armoire ?

 

Selon moi, les indispensables sont les chaussures à talons hauts, les jeans, shorts, une petite robe noire, des T-shirts et débardeurs, ainsi que des colliers de bavoir.

 

Avez-vous un conseil mode pour nos lectrices ?

 

Le plus important, c’est d’être soi-même, sans tomber dans l’extravagance qui nuirait plutôt à votre identité visuelle. Ayez confiance en vous et la magie se produira. «La simplicité est la sophistication suprême.»