• Jean-Pierre, 55 ans, meurt après une agression | Michel Appavou : «Mon fils a connu une fin atroce»
  • Vol audacieux de bijoux | Le policier Agathe : «Comment j’ai arrêté Bimla Ramloll»
  • Fans Voice | Jessy la Madrilène vs Nadiim le Red : deux Mauriciens chez les finalistes
  • Ligue des Champions : Quand le Gegenpress de Klopp conduit à la finale
  • Hausse du prix des carburants : Marée noire de contestations et… interpellations
  • Les aventures cannoises de Saad Abdoolah
  • Mères délaissées et tueurs étrangers
  • Race 3 : Un, deux, trois… patientez
  • Mauritius Premier League (journée de clôture) : A la fin il faut gagner !
  • Tir à l’arc : Les archers sont de retour à Médine

La vie de fashionista de Noémie

Noémie Elle arrive toujours à atteindre ses buts, dit-elle. «Mais lorsque les choses ne se passent pas comme prévu pour un Scorpion (son signe astrologique), il peut tout faire voler en éclats.» Noémie Barragan a évolué dans le monde du cinéma et de la mode pendant des années en France. En parallèle, elle travaillait dans le milieu pharmaceutique et s’occupait de ses écuries. Mais la jeune femme de 27 ans a décidé de tout laisser tomber pour venir poser ses valises – et celles de ses amis les animaux – à Maurice. Rencontre avec celle qui parle à l’oreille des chevaux.

Si vous deviez utiliser un adjectif pour décrire votre style…

 

Passionné.

 

 

Pourquoi avoir tout quitté pour venir à Maurice ?

 

J’ai intégré le milieu de la mode et ensuite celui du cinéma grâce à un ami mais aussi à mon agent Laura, une femme fabuleuse. J’ai connu le monde des strass et paillettes, les folies parisiennes, les soirées à Saint-Tropez, Cannes... Mais la réalité est beaucoup plus difficile. Pas d’horaire ni de jour de travail fixe, plus de vie personnelle, on vous dit comment vous comporter, quoi dire, etc. Parfois, on a tendance à s’oublier. Ma force vient de mes animaux, mes uniques enfants. Sans eux, je ne serais pas là, à Maurice, à mener une vie tranquille loin du stress du monde de la mode en Europe. Dans ce milieu irréel de strass, tout est faux. Même les relations amoureuses sont commerciales. Mais avec mes animaux, pas besoin d’artifice. Ils sont ma thérapie. Avec eux, je me sens aimée, protégée, en sécurité.

 

 

Quelles sont, selon vous, les pièces indispensables à avoir dans une armoire ?

 

La chose à avoir dans son armoire, vu que je suis parisienne, c’est des paires de chaussures à talons Louboutin.

 

 

Avez-vous un conseil mode pour nos lecteurs ?

 

Appliquez de l’eau de bleuet sur vos yeux tous les matins, buvez beaucoup d’eau, laissez votre corps se reposer quand il le réclame… Par ailleurs, personne n’est parfait. Il suffit d’être heureux, de se sentir bien dans sa peau, de s’assumer !