• Triste fin pour Ruwaidah, mariée et enceinte à 13 ans
  • Mesure budgétaire : Passeport et nationalité «en vente» : pourquoi ça fait peur…
  • Angleterre vs Panama (16h aujourd’hui) : Southgate en route vers le glorieux passé
  • [A L'AFFICHE] MILF : Femmes mûres au bord de la crise de séduction
  • [A L'AFFICHE] Action ou vérité : Le jeu ou la mort
  • [A L'AFFICHE] Jurassic World : Fallen Kingdom | Des raisons de se laisser croquer
  • Sanju : Sanjay Dutt à coeur ouvert
  • Hippisme 13e journée | The Great One émerge
  • [EDITO] Éduquons nos enfants, protégeons nos petites filles !
  • Dans la cuisine de Hourushaa Dowlut

Escobar : Pablo, l’amoureux

Entre la journaliste et le trafiquant, les choses vont prendre une tournure intense…

Les années 80. Pablo Escobar règne en maître sur le cartel de Medellin. Près de 30 milliards de dollars pèsent sur lui. La célèbre journaliste Virginia Vallejo va s’approcher de lui et d’un monde sans pitié où les choses vont vite s’envenimer pour elle. Cette histoire, c’est celle d’Escobar (Loving Pablo en VO), réalisation de Fernando León de Aranoa (connu pour la comédie dramatique Les lundis au Soleil).

 

Bien sûr, parler du passionnant Pablo Escobar et de son empire à travers le cinéma et la série équivaut à une comparaison inévitable avec la série Narcos, considérée par beaucoup comme le summum traitant du sujet. À tel point qu’elle a presque éclipsé le film Paradise Lost qui voyait un impérial mais trop furtif Benicio Del Toro dans la peau d’Escobar. Ce qui ne veut pas forcément dire que le sort sera le même pour Escobar.

 

Car dans ce film, le grand Javier Bardem est Pablo Escobar et la journaliste prise dans ses filets n’est autre que Penelope Cruz. Rien qu’avec ce duo d’acteurs au service d’une histoire incroyable mais pourtant vraie, Escobar marque des points. Certes, il est peut-être affaibli par Narcos (qui se penche pas mal sur l’histoire d’Escobar dans ses premières saisons) mais cela ne veut pas dire qu’on n’est pas parti pour un ride sombre porté par un duo d’acteurs en pleine forme (il s’agit de la sixième collaboration pour le couple Bardem-Cruz).