• Dawn’s Early Light : un partage tout en musique
  • ACCA Mauritius accueille ses nouveaux membres
  • Dans la cuisine de Prerrna Mirchi
  • Deux concerts changent de lieu
  • Le nouveau voyage de Gaël Froget
  • Shadow of the Tomb Raider : Lara toujours «kas dan ta» !
  • Quand le «Startup Weekend» fait des gagnants 
  • La vie de fashionisto de Miguel
  • Désiré François lance sa «Matante»
  • Scalpel Victor, rappeur sentimental

Contrôle Parental : Opération anti-virginité

Des parents, des jeunes, et une soirée qui va chambouler les deux.

Tout un programme vous attend dans cette comédie américaine où des parents ont décidé de contrôler leurs filles.

Trois familles, trois jeunes filles et leurs parents. Jusqu’ici, tout va bien, d’autant que les demoiselles vont aller s’amuser pendant leur prom night, comme toutes les jeunes filles de leur âge. Mais les choses vont se compliquer lorsqu’elles décident de…perdre leur virginité lors de ce fameux soir. Les parents, à peine remis du choc, décident de prendre les choses en main. Et cette nuit risque de très vite dégénerer à un point pas possible, que ce soit du côté des jeunes que des moins jeunes.

 

Une histoire bien abracadabrante que ce Contrôle Parental qui veut avant tout amuser sans se prendre la tête. Le résultat ne vole pas vraiment haut, ferait presque penser à un téléfilm en perte de vitesse, quand on ne nous sort pas des blagues sexuelles pas toujours de bon goût, et même des scènes qui peuvent provoquer un peu de dégoût (dont une étrange compétition avec verre et… non, laissez tomber !). Pendant que le casting a l’air de s’amuser mais fait aussi un peu trop les idiots, surtout les parents, dont un John Cena qui aurait mieux fait de rester de l’action dopée à la testostérone (The Marine) que de faire de la comédie grinçante.

 

Bref, ce Contrôle Parental est finalement un peu hors de contrôle, ce qui n’est pas forcément une bonne chose, même si les fans de ce genre de comédie qui ne fait pas dans la dentelle aimeront.