• Keshava Appadoo, fauché mortellement à 27 ans | Tanuja : «C’est horrible de perdre un second fils tragiquement»
  • Salaire minimum : Les syndicats applaudissent le gouvernement
  • Lorianne Nadal : Une International Beauty Queen
  • #POURCEUXQUIRESTENT | Carenne Mikale-Legrand : Au nom de son frère Christian
  • Ajegee Vythilingum : «Ma belle histoire d’amitié avec Johnny Halliday»
  • Fukrey Returns : Quatre idiots face à une femme bandit
  • Le Musée des Merveilles : Destins croisés
  • Coco : le guitar hero morbide
  • Nouvelle force ou épiphénomène ?
  • COSAFA U-20 Challenge Cup : Jason Ferré désigné capitaine

American Assassin : le jeune et le vieux flingueur

Les mains sur le revolver. Bref, un jeune agent et son mentor contre l’ennemi. C’est ce que nous propose American Assassin avec son histoire d’une jeune recrue (le beau gosse de la série Teen Wolf : Dylan O’Brien) de la CIA qui va suivre un entraînement intense avec un ancien super agent (le très présent Michael Keaton). Ensemble, ils vont devoir lutter contre Ghost, un mystérieux criminel qui menace de plonger le monde dans une nouvelle guerre nucléaire. 

 

Adaptation de la série de livres de l’écrivain Vince Flynn, centrés sur le personnage de Mitch Rapp, American Assassin ressemble beaucoup au film Jason Bourne. Avec tout d’abord une intrigue qui se veut complexe se déroulant aux quatre coins du monde, une action filmée nerveusement avec tout ce qu’il faut d’explosions et de combats mano à mano des plus excités et violents. Enfin, une recette qui a fait ses preuves et qui ne change pas ! Rien de bien mémorable et nouveau donc, mais assez pour satisfaire les amateurs du genre et du duo d’acteurs.