• De nouvelles têtes à la conquête de «B-Town»
  • Et on patiente pour «Black Panther» !
  • Wolf Warrior 2 : Gros «boom boom» en terre africaine
  • Il était une fois…  «50 nuances plus claires»
  • Comme des moules à leur rocher
  • National Division One : L’AS Vacoas/Phoenix en force
  • Championnats nationaux : Port-Louis flambe
  • Coupe de la CAF 2018 : L’ASPL 2000 fait durer le plaisir
  • Jeux de la CJSOI : Le Baby Club M U17 s’active
  • Republic Cup 2018 : Deux matchs pour le coup d’envoi

Xavier Duval : une rentrée et une expulsion

Retour houleux au Parlement. Le mardi 24 octobre, c’était la rentrée parlementaire. Et elle a été plutôt mémorable avec l’expulsion de ni plus ni moins que le leader de l’opposition. Xavier-Luc Duval a déploré le manque de temps pour poser des questions supplémentaires concernant sa PNQ sur le Metro Express. Il en avait encore deux à poser au ministre Bodha lorsque la Speaker lui a demandé de se rasseoir. Il a alors refusé. Ce qui lui a valu un «I order you out» de la part de Maya Hanoomanjee. 

 

Rappelé plusieurs fois à l’ordre, Xavier-Luc Duval n’a pas voulu obtempérer, lançant même au passage «I don’t have respect for you Madam Speaker». Celle-ci a alors suspendu la séance. À la reprise, la majorité gouvernementale a voté, suite à une motion du Premier ministre, la suspension de Xavier-Luc Duval de l’Assemblée nationale pour deux séances. 

 

Peu après son expulsion, le leader de l’opposition a animé une conférence de presse où il a déclaré être «fier» de sa suspension. «J’accepte ma suspension au nom de la démocratie, la liberté et le peuple. Je suis fier de ma suspension (…) Je ne vais pas laisser les PNQ devenir une bouffonade. Qu’on me suspende 100 fois s’il le faut.»

 

Le Premier ministre Pravind Jugnauth a, par la suite, rétorqué lors d’une conférence de presse à son bureau le même jour : «Son comportement est indigne d’un leader de l’opposition. C’est choquant (…) Il a fait un show.» 

 

Les conférences de presse du samedi n’ont pas non plus manqué d’aborder le sujet. Le porte-parole du gouvernement et ministre de l’Environnement et de la Sécurité sociale, Etienne Sinatambou, a qualifié la conduite de Xavier-Luc Duval de «scandaleuse», précisant que «la Speaker l’a rappelé à l’ordre neuf fois». Il a aussi égratigné les autres députés bleus, disant que leur langage est tout aussi inacceptable. 

 

Du côté du MMM, Paul Bérenger a déclaré que «Xavier Duval a complètement raté sa rentrée parlementaire. Sa performance a été minable». Il a toutefois souligné que les procédures pour l’expulsion du leader de l’opposition n’avaient pas été respectées.